28.11.2018 à 06:14

Laolu à Polaris

«Les DJ n'ont jamais été aussi indispensables»

L'artiste genevois Laolu a évoqué son métier de DJ avant de mixer le vendredi 30 novembre 2018 au festival Polaris à Verbier.

de
Julien Delafontaine
Laolu a toujours eu à coeur de proposer de l'«electro qui a du groove».

Laolu a toujours eu à coeur de proposer de l'«electro qui a du groove».

Benoit Jeannet

Le trentenaire helvético-nigérian est un homme plutôt discret. Ses interviews sont rares, Laolu préférant faire parler sa musique. Ce qu'il fait depuis des années en tant que producteur, sortant des titres sur une multitude de labels, et comme DJ un peu partout dans le monde. Ainsi il s'envolera en janvier 2019 pour une tournée en Inde et dans le reste de l'Asie.

La révélation pour la musique électronique, c'était quand?

Il y a une vingtaine d'années avec Laurent Garnier dans un club à Toulouse. Je n'oublierai jamais le premier disque qu'il a joué. J'ai découvert à ce moment-là à quel point l'electro pouvait être hyperintense.

Vous avez commencé par mixer ou par produire?

J'ai d'abord fait de la musique et suis venu au DJing bien après, à cause de mon ami Kadebostan (ndlr: leader de Kadebostany). Je suis un grand collectionneur de vinyles et, à l'époque, c'est lui qui m'a bousculé pour que je partage mes trésors.

Avec l'explosion du streaming, comment voyez-vous votre métier de DJ?

Nous jouons le rôle de filtres entre tout ce qui sort et le public. Je pense donc que l'on n'a jamais été aussi indispensables. Aujourd'hui d'ailleurs, la technique d'un DJ compte moins que sa capacité à proposer des morceaux de qualité.

Vous êtes connu pour mixer et créer une electro «chaleureuse».

Ce sont mes origines africaines qui ressortent (rires). Plus sérieusement, mon but a toujours été de toucher les gens avec une musique qui a du groove, dans laquelle tu ressens de l'humanité.

Votre actualité?

Je suis dans une période de remix. Je viens d'en terminer un de la chanteuse malienne Fatoumata Diawara, connue pour son album avec -M-. Il sortira en 2019.

Polaris Festival

Jeudi 29 novembre 2018 (61fr.40): 16h Ripperton, 17h30 I:Cube, 18h30 Massive Attack, 20h Hunee, 22h Ben UFO, 0h Jeff Mills.

Vendredi 30 novembre 2018 (complet): 12h Hatari, 13h30 Laolu, 15h Trikk, 17h Tale Of Us, 19h Schwarzmann, 20h30 Dj Tennis, 23h Dixon.

Samedi 1er décembre 2018 (complet): 12h Ngoc Lan, 15h Sassy J, 18h Kyle Hall, 20h Jay Daniel, 22h Rick Wilhite, 0h Carl Craig.

Dimanche 2 décembre 2018 (61fr40): 12h Princess P., 14h Mirko Loko b2b DJ Reas, 16h Laurent Garnier, 19h Nina Kraviz.

Polaris Festival

Infos et billetterie: www.polarisfestival.ch

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!