Actualisé 10.12.2011 à 22:36

Hockey - LNALes Dragons nettement battus aux Vernets

Genève-Servette a parfaitement su profiter de la mauvaise passe fribourgeoise pour faire un pas en direction des play-off. Les Aigles ont dominé Gottéron 3-0.

de
Grégory Beaud, Genève
La défaite de Gottéron se dessinait au cours de la deuxième période à la suite de deux énormes bourdes.

La défaite de Gottéron se dessinait au cours de la deuxième période à la suite de deux énormes bourdes.

Les courbes de forme de Genève et Fribourg se sont croisées depuis le dernier derby. A domicile, les Dragons n'avaient fait qu'une bouchée des hommes de Chris McSorley (3-0). Depuis, les Servettiens ressemblent à nouveau à une équipe en passe d'atteindre les play-off. Leur victoire vendredi à Zoug combinée à ce succès face Gottéron en attestent. Battue vendredi de manière mortifiante par Rapperswil (3-4), la phalange de Hans Kossmann, elle, file du bien mauvais coton. Aux Vernets, les visiteurs n'ont que trop rarement su se montrer dangereux face à un Tobias Stephan à nouveau très bon et blanchi pour la quatrième fois de la saison.

L'arrivée du Tchque Petr Vampola n'est évidemment pas étrangère à la bonne passe actuelle des Genevois. Face aux Dragons, le numéro 44 des Vernets a une nouvelle fois fait étalage de sa classe, offrant un le deuxième but à Tony Salmelainen. «Ce n'est pas moi la raison numéro 1 de notre bonne passe actuelle, a relaté Petr Vampola. C'est bel et bien Tobias Stephan. Il nous permet tous les soirs d'avoir une chance de nous imposer avec des prestations très abouties.»

Avec des étrangers ayant un rendement digne de ce nom, Chris McSorley peut définitivement voir l'avenir avec sérénité. Grâce aux trois points engrangés, Genève-Servette revient à deux points de Bienne qui s'est imposé en soirée face à Berne après prolongation.

Le championnat va désormais faire une pause d'une semaine pour céder sa place à l'équipe nationale. Au vu de l'évolution du championnat pour les deux formations romandes opposées samedi, une des deux équipes voit ce break d'un meilleur oeil... «On a eu beaucoup de matches sans Bykov et Barinka et cela nous pose problème, a résumé Hans Kossmann. On cherche trop à être beaux et cela nous pose problème.»

Genève-Servette - Fribourg Gottéron 3-0 (1-0 2-0 0-0)

Les Vernets. 7142 spectateurs (record de la saison). Arbitres: Kurmann, Kehrli/Kohler. Buts: 14e Dan Fritsche (Bezina, Vampola) 1-0. 34e Salmelainen (Vampola) 2-0. 39e Friedli 3-0.

Pénalités: 1 x 2' contre chaque équipe. Topscorers PostFinance: Bezina, Sprunger.

Genève-Servette: Stephan; Vukovic, Bezina; Pothier, Gautschi; Gian-Andrea Randegger, Eliot Antonietti; Vermeille; Fata, Paul Savary, Rubin; Simek, Trachsler, Friedli; Dan Fritsche, Vampola, Salmelainen; John Fritsche, Flurin Randegger, Rivera; Roland Gerber.

Fribourg Gottéron: Huet; Heins, Birbaum; Ngoy, Abplanalp; Loeffel, Collenberg; Lukas Gerber; Rosa, Dubé, Gamache; Cadieux, Botter, Vauclair; Sprunger, Jeannin, Plüss; Brügger, Lüssy, Knoepfli.

Notes: Genève-Servette sans Walsky, Berthon, Schneeberger, Mercier, Jean Savary (blessés), Pivron et Hecquefeuille (surnuméraires). Fribourg Gottéron sans Bykov, Afanasenkov, Barinka, Hasani et Gailland (blessés).

«Comme un pot de confiture»

A la fin du match, Paul Savary est revenu sur la bonne forme actuelle de son équipe. S'il avoue que son équipe «revient de loin», l'attaquant des Vernets n'oublie pas que le chemin est encore long.

Paul Savary, on peut dire que l'arrivée de Petr Vampola.

- Il a évidemment bien aidé. C'est sûr. Mais si un seul joueur pouvait produire de tels résultats, cela voudrait dire que le championnat de Suisse est un peu pourri (rires).

Alors pourquoi tout a soudainement tourné?

- Cela ne s'est pas passé si soudainement. On a dû revenir aux bases et travailler fort. Le déclic a mis du temps à venir. C'est comme lorsque l'on tente d'ouvrir un bocal de confiture. On tentera cinq ou six fois dans le vide et, après la septième tentative, ça marchera enfin.

Mais quelle est la raison de ce début de championnat raté? Un léger ajustement au niveau du système peut-il expliquer cela?

- Il y a eu de nombreux blessés qui ont mis du temps à revenir. C'est surtout ça le problème. Maintenant nous sommes dans une phase ascendante et nous devons continuer ainsi.

Sens unique. Genève-Servette n'a jamais tremblé face à un Fribourg Gottéron à côté de ses patins. Pourtant, l'ouverture du score a mis du temps à arriver. Finalement Dan Fritsche a profité d'un rebond accordé par Cristobal Huet pour faire trembler les filets (14e). La rencontre s'est décidée en fin de deuxième période. Dans un premier temps, Tony Salmelainen a été mis sur orbite par Petr Vampola (34e). Ensuite, Samuel Friedli s'est vu offrir un caviar par l'infortuné Franco Collenberg pour le 3-0 (39e). L'affaire était entendue.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!