Une tendance polluante: Les e-cigarettes jetables, un «crime contre l’environnement»

Publié

Une tendance polluanteLes e-cigarettes jetables, un «crime contre l’environnement»

Elles polluent et sont une épine dans le pied de beaucoup de personnes: les cigarettes électroniques à usage unique. D’autant plus qu’il existe des alternatives recyclables.

par
Lena Wilczek
ofu

Elles sont populaires et colorées: les e-cigarettes jetables, également appelées vapes. Or ce que beaucoup de gens ignorent: elles sont extrêmement nocives pour l’environnement. En effet, chaque cigarette renferme une batterie contenant des matières premières rares, qui est tout simplement jetée après une seule utilisation. Et ce, bien qu’elle pourrait être rechargée. Ce qui est aussi particulièrement dommageable: de nombreuses vapes à usage unique finissent dans les ordures ménagères au lieu d’être jetées dans les déchets électroniques prévus à cet effet.

«Ce qui se passe actuellement avec les vapes jetables est à mon avis un crime contre l’environnement et contre toutes les générations futures», déclare la youtubeuse allemande Alicia Joe, dans une vidéo postée en ligne, «et je me demande vraiment pourquoi on n’y a pas encore mis un terme».

Appréciées des jeunes

Depuis le début de l’année, les chiffres de vente des e-cigarettes jetables augmentent d’environ 30% par mois. Les tubes colorés sont particulièrement appréciés des jeunes, qui les considèrent comme une alternative plus saine à la cigarette traditionnelle. Roland Hischier et son équipe de l’institut interdisciplinaire de recherche pour les sciences des matériaux et le développement de technologies du Domaine des écoles polytechniques fédérales (Empa) se penchent sur la durabilité des nouvelles technologies et des nouveaux matériaux. Pour lui, il est incompréhensible que les batteries soient jetées avant d’avoir atteint leur fin de vie: «La fabrication de ces batteries est liée à une grande consommation d’énergie. Si je réutilise la batterie plusieurs fois, je peux répartir cette charge environnementale.»

«C’est au client de décider»

Le comble: il y aurait suffisamment d’alternatives, comme l’explique Vanco Mladenovski, propriétaire de Vapestore.ch: «Il existe des e-cigarettes jetables entièrement recyclables.» Selon lui, le plastique et l’emballage sont recyclables, et la batterie est facile à enlever. Mais alors pourquoi vend-on des vapes jetables polluantes? «En termes de prix, elles sont identiques», assure Vanco Mladenovski. «Nous essayons de répondre au marché et d’apporter un changement, mais au final, c’est aux clients de décider.»

Interrogé à ce sujet, l’organisme responsable de la collecte des appareils électriques et électroniques en Suisse (SENS) écrit qu’ils ont bien des e-cigarettes dans leurs poubelles, mais qu’ils ne collectent pas de chiffres à ce sujet.

Les cigarettes électroniques jetables seront aussi taxées

Interpellé à l’heure des questions, Alain Berset a expliqué que, dans le cadre de la révision de la loi fédérale sur l’imposition du tabac, le Conseil fédéral examinait une imposition plus élevée des cigarettes électroniques à usage unique. Le message devrait être transmis au parlement d’ici à la fin de 2022. (cht)

Ton opinion

111 commentaires