Actualisé 21.09.2015 à 19:08

Junior Tshaka

«Les échanges avec les élèves sont prometteurs»

Le reggaeman est parrain d'Une chanson pour l'éducation. Il a rencontré pour la 1ère fois les jeunes avec qui il va chanter pour ce projet.

de
Julien Delafontaine
Le courant est bien passé entre le reggaeman et les élèves neuchâtelois.

Le courant est bien passé entre le reggaeman et les élèves neuchâtelois.

Le projet Une chanson pour l'éducation, chapeauté par l'association Enfants du monde qui défend le droit à la scolarisation pour tous les jeunes d'Afrique, arrivera à son terme dans les premiers mois de l'année 2016. Ce qui sera présenté au public s'annonce sous les meilleurs auspices si l'on en croit Junior Tshaka, un des parrains du projet.

Le Neuchâtelois a récemment rencontré, pour la première fois, la soixantaine d'élèves, âgés de 11 à 12 ans, de l'Ecole secondaire des Deux-Thielles, avec qui il va enregistrer un titre. «Nous avons échangé sur leurs attentes à propos de l'école. D'ici un mois, on se reverra et on va commencer l'écriture des paroles. C'est prometteur!» se réjouit le reggaeman.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!