Les écoles devraient aider les enfants à s'organiser
Actualisé

Les écoles devraient aider les enfants à s'organiser

LUCERNE – Les enfants sont stressés dans la gestion de leur temps. Les écoles auraient leur rôle à jouer.

Stressés et surchargés, passant bon nombre d'heures devant le petit écran et ne sachant pas s'occuper par eux-mêmes: les clichés sur les enfants ont la vie dure. La revue Horizons révèle les résultats d'une étude réalisée par l'Université de Bâle, qui s'est interrogée sur le quotidien réel des enfants en Suisse.

Les résultats sont surprenants: les écoliers se sentent avant tout stressés par les horaires scolaires et non pas, comme on le craignait, par les nombreux rendez-vous pendant leurs loisirs. Evoluant tant bien que mal entre ces deux systèmes, les enfants regrettent que leur avis ne soit pas pris en compte pour gérer l'horaire scolaire, constate l'étude. Les parents, placés au centre des discussions familiales sur la gestion du temps, imposent parfois des limites, ou les négocient. Ce qui peut leur donner un sentiment de faiblesse.

Selon les chercheurs, les écoles auraient les moyens d'intervenir afin de renforcer le débat familial sur la thématique du temps. Elles devraient d'une part mettre les parents à contribution dans le dialogue, et d'autre part «transmettre aux enfants la connaissance du temps et la compétence de le gérer». En outre, les résultats indiquent que les jeunes passent le plus clair de leur temps libre dehors avec des camarades de leur âge. Les médias électroniques n'arrivent que derrière le sport, la musique et la lecture. Durant dix-huit mois, 19 filles et garçons d'une classe de Sursee (LU), âgés de 11 à 13 ans, ont été interrogés. Leur maîtresse de classe et huit mères ont également participé.

(ylb)

Ton opinion