31.08.2020 à 20:37

Arc lémaniqueLes écoles privées ne connaissent pas la crise

Pour l’année scolaire 2020-2021, les établissements payants ont vu les inscriptions augmenter, parfois fortement.

de
mpo
KEYSTONE/Laurent Gillieron
Image prétexte

KEYSTONE/Laurent Gillieron

Alors que de nombreux domaines voient l’avenir avec inquiétude à cause de la crise liée au coronavirus, ce n’est manifestement pas le cas des écoles privées de l’arc lémanique. Selon des chiffres confirmés par ces établissements, les familles se tournent volontiers vers elles pour la scolarisation de leurs enfants. Ainsi, d’après des chiffres obtenus par la RTS, l’École Moser à Nyon (VD) a vu le nombre d’inscriptions croître de 10 à 15% pour cette rentrée. À Vivalys, à Écublens (VD), l’augmentation atteint même 50%. Le directeur de l’établissement nyonnais, Alain Moser, explique cette hausse par le fait que les écoles privées sont mieux préparées à l’enseignement à distance que les établissements publics. Une donnée qui semble séduire les parents.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
290 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Test

01.09.2020 à 20:19

Test wesh.

32

01.09.2020 à 20:17

Coucou les loulou, mes petits zouzous! Faites des enfants et offrez-leur des études dans de bonnes écoles. Mes parents l'ont fait pour moi. Mais attention: pas trop en internat qu'entre garçon. Ça peut laisser des séquelles, hahaha. Comme chez moi. Le plaisir d'apprendre est important. Sauf pour les racailles stupides et non intégrées qui préfèrent racketer et vendre des drogues. Heureux comme un sachant. Je vais me coucher. Cordialement.

Un parent

01.09.2020 à 20:00

Avec la crise économique dans le monde entier, je pense que l'école publique aura un sacré défi pour accueillir et gérer tous les enfants des parents arrivés en Suisse pour travailler. Après l'école privée reste un choix, si on a les moyens...