Actualisé 17.05.2016 à 16:06

Votations 5 juinLes écolos rejettent l'initiative «vache à lait»

L'Alliance environnementale s'inquiète des conséquences «néfastes» de l'initiative soumise au peuple le 5 juin.

Les défenseurs de l'environnement ont dit tout le mal qu'ils pensaient de l'initiative.

Les défenseurs de l'environnement ont dit tout le mal qu'ils pensaient de l'initiative.

photo: Keystone

Greenpeace, Pro Natura, l'ATE et le WWF Suisse s'inquiètent des conséquences «néfastes» de l'initiative «vache à lait». Elles appellent le peuple à rejeter le texte du lobby routier le 5 juin prochain.

Actuellement, la surface laissée aux routes et autoroutes compte pour plus d'un quart de la surface urbanisée de Suisse, indiquent mardi les quatre organisations, rassemblée dans une Alliance pour l'environnement. Si l'initiative était acceptée, en dix ans, 92 km2 de sol agricole ou naturel seraient transformés en surface routière, ce qui équivaut à la taille de la ville de Zurich.

Un «oui» le 5 juin entraînerait des baisses de revenus pour des secteurs vitaux de l'Etat comme la formation ou les transports publics. Et ces 1,5 milliard seraient versés chaque année dans l'enveloppe destinée aux routes alors qu'aucun projet d'envergure n'est prévu, ni même possible.

Le sol est une denrée rare. La construction de nouvelles routes entraînerait une augmentation de la circulation et de la pollution, comme le CO2. Cela irait à l'encontre des objectifs helvétiques en termes de politique climatique. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!