Prix suisse des écoles: Les efforts pédagogiques récompensés
Actualisé

Prix suisse des écolesLes efforts pédagogiques récompensés

Six à huit écoles sélectionnées par un jury dans les trois régions linguistiques suisses et au Liechtenstein se verront répartir une somme de 225'000 francs en juin 2013.

Des écoles pourront être mises en lumière, en valorisant leurs efforts pédagogiques.

Des écoles pourront être mises en lumière, en valorisant leurs efforts pédagogiques.

Six à huit écoles sélectionnées par un jury dans les trois régions linguistiques suisses et au Liechtenstein se verront répartir une somme de 225'000 francs en juin 2013. Une manière de rendre visibles et de récompenser les efforts pédagogiques entrepris par certaines institutions du milieu scolaire.

A partir de 2013, le Prix suisse des écoles sera décerné tous les deux ans, a indiqué mercredi dans un communiqué Forum Bildung, plateforme de débat sur la formation et l'école basé à Zurich ainsi qu'initiateur du concours. Le projet est soutenu par plusieurs fondations, cantons et acteurs du monde économique.

«Tous types d'écoles peuvent postuler», a relevé Rainer Huber, président du forum, au cours d'une conférence de presse mercredi à Berne. «Qu'elles soient publiques ou privées, écoles enfantines, du niveau secondaire ou encore établissements de formation professionnelle ou de la petite enfance.»

Constitué d'experts en éducation et pédagogie, le jury choisira une vingtaine d'institutions. Puis il les visitera, leur laissant l'occasion de se présenter ainsi que d'expliquer leur stratégie et leur fonctionnement.

«Nous invitons les nombreuses écoles de notre pays qui excellent dans leur tâche à se faire connaître», a déclaré Carolina Müller-Möhl, présidente de la fondation du même nom et l'une des initiatrices du concours. «Leur travail doit être rendu public et elles doivent en être fières!»

Critères déterminants

L'évaluation des écoles par le jury repose sur l'analyse des résultats et de la performance des écoliers ainsi que sur la mesure de la capacité de l'institution à exploiter les différences entre élèves. La qualité de l'enseignement, jugée à l'aune des nouveaux modèles didactiques, ainsi que la responsabilité de l'école vis-à- vis des principes démocratiques et du respect comptent aussi.

«Un climat scolaire propice à l'apprentissage est une condition indispensable pour que les élèves obtiennent de bons résultats», a rappelé Isabelle Chassot, conseillère d'Etat de Fribourg et présidente de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique. L'ambiance à l'école et la relation avec les parents constituent ainsi des points importants pour le jury.

Enfin, le sixième critère, «l'évolution de l'établissement scolaire», mesure la qualité de la direction de l'institution, le professionnalisme du corps enseignant, l'organisation des activités et les modes d'évaluation.

Impulsions pour les écoles

Le concours se base sur une version allemande, organisée depuis plusieurs années par la Fondation Robert-Bosch et la Fondation Heidhof. Le professeur de pédagogie Jürgen Oelkers, président du jury suisse et membre du jury allemand, assure que «le prix donnera de fortes impulsions au développement des écoles en Suisse».

Le prix du gagnant se monte à 80'000 francs. Les quatre écoles suivantes se verront attribuer 25'000 chacune. De plus, une récompense à hauteur de 15'000 francs peut être attribuée à une institution ayant fourni «des prestations remarquables malgré des conditions difficiles».

De un à trois prix spéciaux de 10'000 francs chacun seront aussi remis. «Les lauréats pourront réinvestir ces sommes comme ils l'entendent dans des projets liés à leur école», précise Carolina Müller-Möhl.

Les candidatures des établissements scolaires peuvent être remises au Forum Bildung d'ici le 14 décembre 2012. En marge du concours se déroulera en octobre-novembre 2013 la première édition du Forum de l'excellence, un colloque annuel destiné à l'échange de savoirs, pratiques et projets autour de l'enseignement en Suisse.

(ats)

Ton opinion