Présidentielle américaine: Les électeurs de Floride se déplacent en masse le vote anticipé
Actualisé

Présidentielle américaineLes électeurs de Floride se déplacent en masse le vote anticipé

Un grand nombre d'Américains se sont rendus aux urnes mardi en Floride pour élire leur futur président.

Cet Etat autorise depuis 2002 le vote anticipé. Cette possibilité, également en vigueur dans d'autres Etats américains, s'étend sur les deux semaines précédant le scrutin du 4 novembre.

La Floride a mis en place cette solution pour éviter d'être de nouveau confrontée aux problèmes ayant conduit à l'imbroglio électoral de 2000. L'Etat s'était alors retrouvé dans le rôle de l'arbitre après dépouillement des voix dans le reste du pays, et il avait fallu une série de recomptages contestés pour attribuer à George W. Bush quelques 500 voix d'avance sur son adversaire démocrate Al Gore.

Les autorités locales ont annoncé que les deux premières journées de scrutin avaient été marquées par des incidents mineurs et n'avaient concerné que quelques machines ne lisant pas correctement les documents d'identité des électeurs ou les bulletins de vote.

"Tous les problèmes ont été résolus", a déclaré Jennifer Davis, porte-parole du ministère de l'Intérieur de l'Etat, évoquant un "taux de participation élevé". La Floride est un des Etats clés de la présidentielle.

Dans un communiqué, Barack Obama a salué mardi le "formidable enthousiasme" des électeurs de Floride et le fait que "plus de 150.000 d'entre eux (...) se sont rendus aux urnes hier (lundi) pour participer au processus démocratique à plus de deux semaines du jour du scrutin". Comme son adversaire John McCain, il a encouragé les électeurs de Floride à continuer à voter anticipé.

(ats)

Ton opinion