Météo: Les éléments se sont déchaînés sur la Suisse

Actualisé

MétéoLes éléments se sont déchaînés sur la Suisse

De violents orages ont sévi dans plusieurs régions de Suisse mercredi. De nombreuses caves et des routes ont été inondées.

par
nxp/dro
1 / 30
20.06 En Suisse, un incendie sur trois est dû à la foudre. A l'approche de l'été, le Centre d'information pour la prévention des incendies (CIPI) explique les précautions à prendre en cas d'orage.

20.06 En Suisse, un incendie sur trois est dû à la foudre. A l'approche de l'été, le Centre d'information pour la prévention des incendies (CIPI) explique les précautions à prendre en cas d'orage.

Keystone
17.06 A Diepoldsau (SG), le Rhin touche presque le pont par endroits.

17.06 A Diepoldsau (SG), le Rhin touche presque le pont par endroits.

Lecteur reporter
15.06 Selon MeteoNews, le Tessin risque d'être le plus touché jeudi par les averses avec près de 100 litres de pluie par m2, prévus localement.

15.06 Selon MeteoNews, le Tessin risque d'être le plus touché jeudi par les averses avec près de 100 litres de pluie par m2, prévus localement.

Keystone

Les fortes précipitations ont provoqué des dégâts dans les cantons de Soleure, Argovie et Bâle-Campagne. Il s'agit essentiellement de caves et routes inondées. La police et les pompiers argoviens ont reçu 250 signalements. Dans certaines communes, la protection civile a été mobilisée. Le trafic ferroviaire a été perturbé entre Lenzburg et Othmarsingen, sur la ligne Zurich-Aarau. Personne n'a été blessé.

A Oftringen, la foudre est tombée sur une grange qui a pris feu. Les pompiers luttaient encore contre les flammes en fin d'après-midi. Il n'y a pas de blessé, humain ou animal. Par ailleurs, l'A1 a été inondée à la hauteur de Lenzburg en début d'après-midi et a été bloquée pendant une heure.

A Bâle-Campagne, la police et les pompiers ont eux aussi été appelés 250 fois. Certains ruisseaux débordaient. Plusieurs routes ont été recouvertes d'eau, ainsi que l'A2 et l'A3 dans la région de Pratteln, Liestal et Augst. Quelque 70 appels sont parvenus à la police soleuroise, dont 15 pour la seule commune de Trimbach.

A Genève, un arbre est tombé sur une ligne de tram, perturbant le trafic. La ville du bout du lac a été secouée mercredi après-midi par un violent orage. Un gros arbre a été déraciné et est tombé sur un tram de la ligne 12. Aucun blessé n'est à déplorer, mais la ligne de contact a été endommagée. Les trams ne circulaient plus dans les deux sens entre Rive et Moillesulaz.

Jusqu'à vendredi

Il est tombé 58 millimètres de pluie en 12 heures au sud du lac de Zurich et Fribourg a reçu 38 millimètres. Le long des Préalpes centrales et orientales, le risque d'inondations et de glissements de terrain est localement élevé, avertit MeteoNews.

Les précipitations fortes et continues concernent l'ensemble de la Suisse alémanique et peuvent causer des dégâts au niveau local jusqu'à jeudi, indique MeteoNews mercredi dans un communiqué.

Environ 50 millimètres, et jusqu'à 80 millimètres par endroits, sont attendus sur tout le centre et l'est des Préalpes, annonce MétéoSuisse sur son site. De nombreux cours d'eau devraient sensiblement gonfler jusqu'à vendredi. Il s'agit en particulier de l'Aar, la Thur, l'Emme, la Petite Emme et la Sihl. Un danger de crues de degré 2 concerne ces rivières.

Marco Streller vous salue

Si la Suisse romande a été un peu plus épargnée par les pluies diluviennes, MétéoSuisse a émis un avis d'orage de degré 3 pour tout le Jura, allant du Jura vaudois à la région bâloise. La zone a déjà été le théâtre de violents orages et d'inondations mardi, causant des coupures de courant à Bâle-Campagne et la fermeture de la Transjurane (A16).

La région entre Fribourg et le Valais occidental est également concernée par un danger marqué d'orage, selon le site de MétéoSuisse.

Sur la route, l'ancien attaquant du FC Bâle et de l'équipe de Suisse Marco Streller, a publié une vidéo sur son profil Facebook, pour montrer la violence des intempéries.

C'est la Saint-Médard

Selon un dicton francophone, s'il pleut à la Saint-Médard (le 8 juin), il pleut quarante jours plus tard, à moins que Saint-Barnabé (11 juin) ne lui coupe l'herbe sous le pied.

S'ils ne sont pas à prendre au pied de la lettre, ce genre de proverbes se révèle souvent exact. Lorsqu'une perturbation touche la Suisse au mois de juin, elle a de fortes chances d'être suivie d'autres perturbations et toute la période qui s'ensuit risque de se transformer en une longue séquence pluvieuse, explique MétéoSuisse. La Saint-Médard sert ainsi de point de repère.

Des modèles de l'Office fédéral de météorologie et de climatologie peuvent prédire la tendance jusqu'à la fin du mois. La projection pour les quantités de précipitations montre que juin devrait être particulièrement bien arrosé. A la fin du moins, la pluie devrait être nettement plus abondante que la norme, pronostique MétéoSuisse.

Une vidéo envoyée par un lecteur, qui montre la violence de la pluie qui s'abat sur la tour St-Jacques à Bâle.

Ton opinion