Kenya: Les éléphants tombent comme des mouches
Actualisé

KenyaLes éléphants tombent comme des mouches

Plus de 100 éléphants sont morts dans le nord du Kenya depuis le début de l'année du fait des chasseurs d'ivoire et de la sécheresse, a estimé mercredi un groupe de défense des éléphants.

Le groupe Save the Elephants attribue la recrudescence du braconnage à la décision prise l'an dernier par l'organe de régulation internationale d'autoriser le Zimbabwe, le Botswana, la Namibie et l'Afrique du Sud à écouler les stocks d'ivoire qui leur avaient été confisqués. Les défenseurs de l'environnement craignent que de l'ivoire récemment et illégalement prélevé se mêle aux anciens stocks.

La sécheresse, la pire qu'ait connue le Kenya depuis 12 ans, a également entraîné la mort de nombreux pachydermes, a précisé le zoologue Iain Douglas-Hamilton, fondateur de Save the Elephants. Du fait de la sécheresse, les éléphants sont fragilisés par le manque de nourriture et sont plus vulnérables aux maladies.

«La sécheresse est un grand événement naturel. Elle frappe tous les animaux, les éléphants, les gens, mais le commerce de l'ivoire est beaucoup plus grave et pourrait causer beaucoup plus de dégâts s'il reste incontrôlé», a expliqué M. Douglas-Hamilton.

(ap)

Ton opinion