Lausanne: Les élèves romands gâtés en maths et en langues
Actualisé

LausanneLes élèves romands gâtés en maths et en langues

Les programmes scolaires francophones seront harmonisés. Une première en Suisse.

par
Renaud Bournoud

Dès la rentrée 2010, les élèves romands de l'école obligatoire devraient tous connaître la même leçon. Les langues, les maths et les sciences représenteront plus de la moitié de leur grille horaire.

C'est ce qui ressort du Plan d'études romand, présenté hier. Elaboré par une centaine de rédacteurs provenant des sept cantons romands, il fixe les «objectifs fondamentaux» des onze années d'école obligatoire.

«Cette harmonisation donne les conditions cadres, mais laisse tout de même une certaine autonomie aux cantons», précise Claude Roch, ministre valaisan de l'Education.

«Ce plan n'est encore qu'un projet perfectible que nous mettons en consultation», pondère Anne-Catherine Lyon, homologue vaudoise. Les professionnels de l'enseignement plancheront donc ces prochains mois sur le volumineux document pour y apporter leurs modifications. «Nous serons attentifs à ce que le programme soit réaliste en termes d'heures d'enseignement», prévient d'emblée Jacques Daniélou, président de la Société pédagogique vaudoise.

Selon lui, l'égalisation du temps d'instruction est, d'ailleurs, le prochain gros chantier. «Si l'on veut atteindre les mêmes standards de connaissance, il faudra harmoniser les heures d'enseignement entre les cantons», ajoute Jacques Daniélou. Qui rappelle, par exemple, que les écoliers valaisans ont droit à des centaines d'heures de maths de plus que leurs camarades vaudois durant leur cursus scolaire.

Ton opinion