Les élus classés comme les appareils électroménagers
Actualisé

Les élus classés comme les appareils électroménagers

Les écolos notent les élus à Berne en fonction de leur sensibilité aux sujets ayant trait à l'environnement.

par
ats

Les organisations écologistes ont distribué, mardi, leurs notes aux parlementaires. Les élus qui ont toujours adopté une position écologiste lors de leurs votes ont été distingués par une étiquette de catégorie «A», à l'instar des appareils électroménagers peu gourmands. Cette note a été attribuée à 62 conseillers nationaux.

A l'opposé, les parlementaires qui n'ont montré aucun intérêt pour les sujets écologistes ont été classés dans la catégorie «G».

Parmi les représentants du peuple, 58 se sont fait ainsi épingler. Sans surprise, les Verts et les socialistes ont presque toujours voté en faveur de l'environnement depuis la dernier classement, qui date de 2007. Les députés UDC sont lanterne rouge. Un constat encourageant relevé par cette étude: les sensibilités environnementales gagnent toujours plus de terrain dans les partis.

Pour ce classement, l'Alliance-Environnement, regroupant Greenpeace, Pro Natura, l'Association transport et environnement, la Fondation suisse de l'énergie et ASPO/Birdlife Suisse, a examiné 24 votes portant sur le climat, la protection de la nature, les technologies à risque et les transports.

Le label Les écolos convaincus et les autres...

Conseillers nationaux romands classés «A»: Josiane Aubert (PS, Vaud), Didier Berberat (PS, Neuchâtel), Roger Nordmann (PS, Vaud).

Conseillers nationaux romands classés «G»: André Reymond (UDC, Genève), Yves Nidegger (UDC, Genève), Guy Parmelin (UDC, Vaud)

Ton opinion