Fête des Vignerons: «Les élus ne sont pas à la hauteur de l'événement»
Publié

Fête des Vignerons«Les élus ne sont pas à la hauteur de l'événement»

En refusant de s'opposer à leur suspension, les Municipaux de Vevey Libre laissent l'Exécutif tourner à deux élus. Un jeu dangereux, à sept mois de la grand-messe de l'art viticole.

par
Francesco Brienza

La suspension des deux Municipaux, demandée en octobre par le Conseil communal, a été accordée par le Conseil d'Etat.

Dans sept mois, Vevey accueillera une manifestation d'envergure mondiale et les 400'000 visiteurs qui vont avec. Organisée cinq fois par siècle, la Fête des Vignerons est un mastodonte à manœuvrer. Raison pour laquelle la Confrérie des Vignerons voit d'un mauvais œil les crises à répétition qui minent la Municipalité veveysanne. Dernier épisode en date, la suspension de Michel Agnant et Jérôme Christen, tous deux accusés de violation du secret de fonction, qui s'ajoute à celle de Lionel Girardin pour gestion déloyale. «Tout cela tombe très très mal, estime François Margot, Abbé-Président. C'est extrêmement dommageable pour l'image pour la ville. En ce qui me concerne, cela fait maintenant plusieurs mois que je me suis fait une raison: cet Exécutif n'est pas à la hauteur de l'événement.»

«La vie continue»

Au niveau opérationnel, cette triple suspension sur cinq élus complique aussi la donne. «Pour donner une ligne de conduite claire ou quand il y a des décisions très stratégiques à prendre, un collège au complet vaut mieux que deux ou trois municipaux débordés», reprend l'Abbé-Président.

Appelle-t-il dès lors de ses vœux à une démission en bloc de l'Exécutif? «Non. La vie continue. Au lieu d'avoir cinq pilotes aux commandes, il n'y en aura plus que deux, mais l'avion continuera de voler. Et je préfère qu'il vole en effectif réduit avec des gens qui connaissent bien le tableau de bord que de repartir de zéro en étant au complet.» Et François Margot de préciser que la plupart des questions à traiter ne sont pas d'ordre politique. «Pour ce qui est de l'utilisation du domaine public, de la mobilité ou de la sécurité, la collaboration avec les services de l'administration fonctionnent bien.» Coup d'envoi des festivités prévu le 18 juillet 2019.

Nouvelles répartitions à la Municipalité

Réunie en séance extraordinaire ce jeudi, la Municipalité de Vevey a procédé à une nouvelle répartition des dicastères, consécutivement à la double suspension de Michel Agnant et Jérôme Christen. La syndique Elina Leimgruber conserve l'Administration générale et la Direction de l'architecture, des infrastructures et de l'énergie. Elle assumera par ailleurs la Direction de la jeunesse, de l'éducation, de la famille et des sports, et la Direction des systèmes d'information. Etienne Rivier, déjà à la tête de la Direction des finances, sera également chargé de la Direction de l'urbanisme, de la mobilité et du développement durable. Michel Renaud, nommé pour remplacer Lionel Girardin, sera quant à lui à la tête de la Direction des affaires sociales, du logement et de l'intégration, de la Direction des espaces publics, et de la Direction de la culture. Pour assumer sereinement les préparations de la Fête des Vignerons, la Ville va demander au Conseil d'Etat de nommer un quatrième municipal dans les plus brefs délais.

Ton opinion