Actualisé 09.05.2007 à 16:49

Les émetteurs antijeunes retirés

Des émetteurs d'ultrasons incommodant les moins de 25 ans, installés au Palais Eynard à Genève, ont été immédiatement retirés une fois leur existence révélée.

Ce dispositif visait à éloigner des jeunes qui causaient des dépradations au bâtiment.

L'existence de ce surprenant dispositif a été rendue publique jeudi par le quotidien «20 minutes». Ces émetteurs ont été retirés entre mercredi et jeudi, a indiqué à l'ATS Philippe d'Espines, chargé d'information du Conseil administratif. Il a été mis au courant de leur existence par le journaliste de «20 minutes».

Inventé par l'Anglais Howard Stapleton, cet émetteur, appelé «Mosquito», diffuse des ultrasons uniquement audibles par les jeunes de moins de 25 ans. Ceux-ci perçoivent un sifflement suraigu très désagréable.

Une installation similaire a déjà fait parlé d'elle le mois dernier à Coire. Un hôtel de la place dispose de deux «mosquitos» qu'elle enclenche avant tout le week-end et la nuit. Des jeunes se sont plaints à la police et le législatif de la ville est récemment intervenu.

Dans sa réponse à une question écrite, l'exécutif du chef-lieu grison juge la présence de ces appareils «problématique». Face aux doutes juridiques, il a toutefois renoncé à exiger leur démontage. Un avis de droit a été demandé. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!