Compagnie aérienne: Les employés au sol de Swiss toujours en mode crise
Publié

Compagnie aérienneLes employés au sol de Swiss toujours en mode crise

Une convention collective de travail négociée en 2021 en réaction à la crise du coronavirus pour le personnel au sol est activée alors que la compagnie va mieux.

La CCT de crise devrait rester en vigueur jusqu’en 2023.

La CCT de crise devrait rester en vigueur jusqu’en 2023.

Swiss

Bien que les affaires du transporteur reprennent, Swiss a décrété, début mars, un mode de crise pour ses 1400 employées et employés au sol, rapporte le «Tages-Anzeiger». Cette convention collective de crise avait été négociée en 2021, en réaction à la situation liée à la pandémie. Les conditions de travail des personnes concernées se péjorent temporairement de manière sensible. Un des syndicats du personnel au sol estime que cette situation est non seulement absurde mais aussi illégale. Il a décidé d’engager une procédure judiciaire contre Swiss, comme le confirme le président du syndicat SEV-Gata, Philipp Hadorn.

«La CCT de crise stipule qu’elle ne peut entrer en vigueur qu’après l’expiration de la possibilité légale de recourir au chômage partiel», explique Philipp Hadorn. Selon ce dernier, Swiss a décidé unilatéralement de mettre fin au chômage partiel fin mars alors que cette mesure était possible jusqu’à fin juin. «De plus, la CCT de crise a été négociée dans le but d’empêcher des licenciements», poursuit Philipp Hadorn. Or, en février 2021, 100 employés au sol auraient été remerciés. Et maintenant Swiss veut engager 50 nouvelles personnes. «Il n’est donc plus question d’empêcher des licenciements, mais uniquement encaisser un maximum de bénéfices sur le dos du personnel, qui a déjà fait de nombreux sacrifices», poursuit le syndicaliste.

Baisse de salaire

Concrètement, cette CCT de crise prévoit que les salariés renoncent à un tiers de leur 13e salaire ainsi qu’à la prime de performance, qui représente 2,5% du salaire. Swiss diminue également la cotisation de risque à la caisse de pension. Ces mesures sont prévues jusqu’en 2023. Par la suite, les personnes concernées recevront 2500 francs de prime Corona, la CCT précédemment en vigueur restant valable jusqu’à la fin de 2026.

(jbm)

Ton opinion

18 commentaires