Sainte-Croix (VD): Les employés de Bacab en grève
Actualisé

Sainte-Croix (VD)Les employés de Bacab en grève

Les employés de l'entreprise Bacab, à Ste-Croix (VD), ont débrayé depuis jeudi, en fin de matinée.

Les ouvriers de Bacab ont débrayé, jeudi, à Sainte-Croix (VD).

Les ouvriers de Bacab ont débrayé, jeudi, à Sainte-Croix (VD).

Les employés de l'entreprise Bacab s'insurgent contre le plan social prévu par la direction. L'entreprise active dans la fabrication de câbles va délocaliser sa production en Allemagne et licencier 32 personnes sur 40.

«Lundi, la direction de l'entreprise a fait une contre-proposition au sujet du plan social et fait savoir qu'elle était ferme et définitive alors qu'elle n'apportait que des améliorations mineures. Un préavis de grève a alors été lancé pour mercredi», a déclaré à l'ats Yves Defferrard, responsable du secteur industrie d'Unia Vaud.

Sur demande de la direction, «on a repoussé la grève à jeudi en fin de matinée», a ajouté le syndicaliste. «Au final, l'entreprise demande aux personnes licenciées une nouvelle contre-proposition, chose faite jeudi en début d'après-midi. Et. comme réponse, on obtient que cette grève est illicite», a-t-il précisé.

Les employés ont donc décidé de continuer la grève jusqu'à ce que la direction leur fasse une «proposition sérieuse et chiffrée». Les 100% des personnes licenciées et plus de 90% du personnel se sont arrêtés de travailler, a précisé le responsable d'Unia.

Délocalisation

Bacab avait annoncé à la mi-février son intention de délocaliser. Des consultations ont eu lieu ensuite avec le personnel, mais ses propositions soutenues par la direction locale et les autorités ont été rejetées.

Bartec Top Holding, la maison mère, veut recentrer certaines activités à Gotteszell, en Allemagne. Le projet vise à déplacer l'équipement de production et son développement technique. La société entend se rapprocher des clients européens et réduire les coûts de transport. Le franc fort a aussi pesé dans la décision. (ats)

Ton opinion