09.08.2020 à 17:47

GenèveLes employés de la Coop se méfient des vieux masques

L’enseigne distribue du matériel de protection «périmé» à ses salariés. Mais il a été testé par un laboratoire.

de
Jérôme Faas
Les masques distribués par la Coop, de type IIR, peuvent être utilisés au-delà de leur date de péremption, soit ici novembre 2019.

Les masques distribués par la Coop, de type IIR, peuvent être utilisés au-delà de leur date de péremption, soit ici novembre 2019.

DR

Des masques «périmés» sont distribués à certains collaborateurs de la Coop. Iris*, qui travaille dans un magasin genevois, s’en est aperçue en observant la boîte mise à disposition des employés. Y figure «novembre 2019» comme date de péremption. «Et c’est la même chose dans une autre succursale. On en a parlé aux chefs. Ils nous ont dit que c’était les seuls masques qu’ils avaient, et que ça protégeait encore. Mes collègues et moi, on ne trouve pas ça normal. On n’est que des numéros, on travaille, et notre santé, on s’en fiche. On le ressent ainsi.»

Fournis par l’armée

En réalité, ce matériel de protection est bien «périmé», mais Iris et ses collègues ont tort de s’inquiéter. Sa qualité a été testée par le laboratoire Spiez, explique Cécile Cauderay Masson, responsable des relations publiques de la Coop pour la Suisse romande. «Les masques d’hygiène distribués en interne aux salariés sont ceux de la pharmacie de l’armée. Ils ont fait l’objet d’un contrôle d’efficacité avant leur livraison. Leur fonctionnalité a été confirmée.»

Dix millions de masques

Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports a en effet communiqué à ce sujet le 23 mars sur son site web. Afin de lutter contre la pénurie de masques, «le laboratoire Spiez vérifie si les masques du secteur privé peuvent être utilisés malgré la date d’expiration. Ainsi, le laboratoire Spiez a pu libérer un stock de dix millions de masques hygiéniques périmés pour distribution par la pharmacie de l’armée le week-end dernier. Cela permettra d’améliorer la situation de l’offre dans ce domaine.»

Par ailleurs, interrogée le 27 avril par «20 Minutes», Evelyne Leemann, de l’Office du médecin cantonal vaudois, jugeait que se débarrasser des vieux masques s’apparentait à du gaspillage, pour autant qu’ils aient été correctement stockés. «Les masques de soins type II ou IIR peuvent être utilisés bien au-delà de la date de péremption, pour autant qu’ils aient été protégés de la poussière et de l’humidité.»

* Prénom d’emprunt

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
312 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Porteur de ces vieux masques

10.08.2020 à 15:27

J'ai les mêmes masques et je les utilise. Paradoxalement, ces vieux masques sont très probablement plus fiables que des masques importés à la hâte de Chine et qui n'ont pas de certification européenne contrairement à ceux-ci (voir toutes les affaires sur les masques défaillants importés en Europe ces derniers mois, y compris en Suisse: tapez "masques chinois défaillants" sur Google si vous avez manqué le sujet ces derniers mois)

Honteux

10.08.2020 à 14:00

Honte à la Coop. On peut spéculer que des aliments périmés sont aussi vendus dès lors, vu que les rapaces de la direction estiment que c'est ok ?

Allez en justice

10.08.2020 à 09:36

Tiens, tiens, les masques refusés par les hôpitaux et les cliniques car périmés refont surface dans les entreprises suisses! De qui se moque t'on? Je veux bien que des masques ayant atteint la date de péremption en novembre dernier puissent encore être utilisés jusqu'à fin mars, mais ensuite ils devaient être détruits! Chers employés, je vous rappelle que votre employeur a le devoir de veiller à votre santé et de la protéger; si vous deviez choper le virus, n'hésitez pas à attaquer votre employeur en justice, test positif à l'appui, pour non respect de cette clause contractuelle et mise en danger volontaire de la vie d'autrui! Quand aux clients de ces magasins, ils devraient refuser d'accepter un masque fourni par leurs soins car rien ne garanti leur innocuité quand ils sont remis à la pièce!