Le fruit défendu: Les employés de Microsoft cachent leur iPhone
Actualisé

Le fruit défenduLes employés de Microsoft cachent leur iPhone

Les collaborateurs de la firme de Redmond sont friands des derniers gadgets, mais il en est un qu'il est difficile d'afficher: l'iPhone.

par
man
Le PDG de Microsoft n'apprécie pas que ses collaborateurs utilisent le smartphone de la concurrence. (Photo: dr)

Le PDG de Microsoft n'apprécie pas que ses collaborateurs utilisent le smartphone de la concurrence. (Photo: dr)

Le succès du smartphone d'Apple rappelle aux cadres de Microsoft combien leurs efforts dans le domaine de la téléphonie mobile pour le concurrencer n'ont pas atteint leurs buts ses dernières années, note le Wall Street Journal, qui accorde un long article à l'utilisation de l'iPhone dans la firme de Steve Ballmer, le PDG de Microsoft. D'autant que nombreux de ses employés sont utilisateurs habituels du «téléphone intelligent» d'Apple.

Environ 10'000 utilisateurs ont accédé à leur boîte de messagerie professionnelle de Microsoft en se servant d'un iPhone, l'an dernier, selon une information provenant de hauts responsables de Microsoft. Un chiffre qui représente environ 10% des salariés de l'entreprise informatique.

L'utilisation du smartphone d'Apple au sein de l'entreprise a même été discutée lors d'une réunion en mars dernier, rapporte le journal américain. A cette occasion, Andy Lees, vice-président senior de la division Mobile Communications Business, et son patron Robbie Bach, ont justifié son utilisation en argumentant que cela servirait à comprendre les produits de la concurrence. Une thèse rejetée par le directeur exécutif Kevin Turner qui aurait répondu: «Ce qui est bon pour le terrain est bon pour Redmond». Une opinion partagée par Steve Ballmer qui en aurait profité pour rappeler que son père a travaillé pour Ford et que sa famille a toujours roulé en Ford.

La firme de Redmond a par ailleurs décidé au début 2009 de ne pas rembourser les frais téléphoniques aux employés utilisant un smartphone qui ne tourne pas sous Windows Mobile. Une manière de réduire les coûts, selon les raisons officielles invoquées par la firme ou plutôt un signe univoque pour d'autres.

Reste que, selon un employé, certains de ses collègues ont mis au point des ruses pour tout de même continuer à utiliser leur iPhone, notamment en les cachant dans des étuis pour qu'ils ressemblent à des smartphones ordinaires.

Ton opinion