Grève chez Carlsberg: Les employés ont repris le travail
Actualisé

Grève chez CarlsbergLes employés ont repris le travail

Des employés d'un dépôt de la brasserie danoise Carlsberg dans la banlieue de Copenhague ont repris le travail lundi après-midi, apès cinq jours de grève.

Près de 200 personnes avaient débrayé mercredi pour s'opposer à la baisse de leur quota de bières.

Près de 200 personnes avaient débrayé mercredi pour s'opposer à la baisse de leur quota de bières.

Ils protestaient contre la diminution de leur allocation quotidienne gratuite de bière.

Quelque 200 manutentionnaires du dépôt de Hoeje Tastrup (ouest de Copenhague) avaient débrayé mercredi, car la direction avait décidé récemment de ne plus accorder qu'une seule bouteille de bière par jour aux salariés, contre trois jusque-là. Les chauffeurs du dépôt avaient également débrayé par solidarité avec leurs collègues.

«Nous nous sommes accordés avec la direction pour nous rencontrer très rapidement, afin de trouver une solution provisoire en attendant de régler ce différend par voie légale» entre syndicat et patronat de l'industrie, a déclaré Michael Christensen, délégué syndical sur le site de 3F.

L'arrêt de travail a «perturbé les livraisons de bière pour l'île de Seeland» où est située Copenhague, a indiqué de son côté le directeur de la communication du quatrième brasseur mondial, Jens Bekke.

Carlsberg a instauré le 1er avril «une nouvelle politique d'alcool sur les lieux de travail autorisant la consommation de bière à la cantine uniquement pendant le déjeuner», a-t-il rappelé. Désormais, «seuls les chauffeurs ont droit exceptionnellement à trois bières par jour et les manutentionnaires ont voulu le même privilège, alors qu'il n'y ont pas droit», a-t-il souligné.

(ats/afp)

Ton opinion