Etats-Unis: Les enfants perdus de Peter Pan héros d'un show
Actualisé

Etats-UnisLes enfants perdus de Peter Pan héros d'un show

L'histoire de J. M. Barrie va faire l'objet d'une énième adaptation. Cette fois, il s'agit d'une série de la Fox, centrée sur les enfants perdus.

par
Mathilde Jarry

Dans le roman tiré de la pièce de théâtre originale écrite par J. M. Barrie, ils s'appellent Nibs, Tootles, Slightly, Curly, et The Twins («les jumeaux»). Ils sont les célèbres enfants perdus et fidèles compagnons de Peter Pan. Souvent mis au second plan à cause de la notoriété du héros et de sa belle Wendy, ces personnages attachants vont enfin être au centre de leur propre histoire. La Fox va produire une série intitulée «League of Pan». Attention: le ton de ­l'histoire sera loin de celui, léger, du film de Walt Disney.

La fiction sera en fait un thriller qui se déroulera de nos jours à Los Angeles, rapporte le site Deadline. Les téléspectateurs retrouveront les enfants perdus quinze ans après leur départ de Neverland, le Pays imaginaire de Peter Pan. Menant leur propre vie, chacun de leur côté, ils vont se ­réunir lorsqu'ils découvrent qu'une personne les tue les uns après les autres.

L'univers de Peter Pan continue d'inspirer les producteurs. Début octobre, NBC a commandé une ­comédie romantique moderne racontée du point de vue de Wendy, l'amoureuse du garçon qui ne voulait pas grandir. Les producteurs de séries ne sont toutefois pas les seuls à raconter l'histoire de Peter Pan à leur sauce.

De multiples adaptations

Au cinéma avec «Hook»: Robin Williams, Dustin Hoffman ou encore Julia Roberts: avec le film «Hook» de Steven Spielberg, il faut croire que même les grandes stars du cinéma sont fascinées par l'histoire de J. M. Barrie. Dans cette version fantastique sortie en 1991, Peter Pan est devenu grand, exerce la profession d'avocat, s'est marié et a eu deux enfants. Malheureusement pour lui, le capitaine Crochet kidnappe sa progéniture, obligeant Peter à renouer avec son monde d'enfance pour pouvoir les libérer.

Au théâtre: Comme beaucoup d'histoires à succès, celle du garçon qui ne voulait pas grandir a eu droit à sa version chantée. La première comédie musicale a été montée et présentée au public en 1924. Beaucoup d'autres ont suivi, notamment en 1950 et en 1954. Comme le voulait la tradition ­depuis la pièce de Barrie, le ­personnage de Peter Pan était campé par une femme. Avec les progrès techniques et les nouvelles technologies, les producteurs ont pu proposer des ­versions très novatrices de l'histoire. Ainsi, en 2012, un show inédit alliant récits, musique et effets visuels a été présenté au public. Le héros volait sans l'aide de câbles.

En BD: Certains auteurs se sont amusés à croquer la vie du héros de Barrie, à l'image de Régis Loisel. Le Français a ainsi créé une bande dessinée. Destinés à un public adulte de par leur côté sombre et violent, les six volumes retracent l'existence de Peter Pan à Londres, avant son arrivée à Neverland. Loisel a par ailleurs laissé entendre que Peter serait en fait Jack L'Eventreur, le célèbre tueur en série qui sévissait à Londres à la fin du XIXe siècle, et dont l'identité n'a jamais été établie.

Ton opinion