BALADE - Les enfants peuvent-ils monter sur un trike?

Shutterstock
Publié

BALADELes enfants peuvent-ils monter sur un trike?

Kurt conduit une moto à trois roues Can-Am avec siège arrière. Peut-il prendre ses petits-enfants avec lui?

par
Olivia Solari

Question de Kurt à l’équipe d’experts de l’UPSA:

Je possède un trois-roues Can-Am 900 cm3, qui permet de prendre un passager et dispose d’un dossier et de repose-pieds. Je suis en outre un fier grand-père et j’aimerais savoir à partir de quel âge mes petits-enfants peuvent monter sur ma moto.

Réponse d’Olivia Solari de l’UPSA:

Cher Kurt,

Merci beaucoup pour votre question très intéressante. En principe, il n’y a pas d’âge minimal pour transporter des enfants sur des motos et engins similaires. Il convient toutefois de respecter certains points.

L’art. 63 al. 1 de l’ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR) régit le transport de passagers sur des motocycles, des quadricycles légers, quadricycles et tricycles à moteur assimilés aux motocycles. Concrètement, trois conditions doivent être remplies pour que vous puissiez prendre vos petits-enfants avec vous:

  • l’enfant doit être âgé d’au moins sept ans;

  • il doit être assis derrière vous sur la moto;

  • il doit pouvoir utiliser les repose-pieds.

Le troisième critère est décisif: en effet, vos petits-enfants doivent être assez grands pour atteindre les marchepieds ou les repose-pieds. Si ce n’est pas le cas, la loi exige l’utilisation d’un siège d’enfant admis par l’autorité d’immatriculation pour que ceux-ci puissent monter sur la moto avec leurs parents ou, dans votre cas, avec leurs grands-parents.

Si vos petits-enfants ont moins de sept ans, ils doivent donc obligatoirement être assis sur un siège d’enfant autorisé. Vous devez vous renseigner auprès de l’Office cantonal de la circulation routière compétent pour savoir s’il existe un tel siège pour votre Can-Am.

Le Bureau de prévention des accidents (bpa) considère d’un œil plutôt critique le transport d’enfants sur des motos.

Olivia Solari, UPSA

Pour le conducteur comme pour le passager, le port d’un casque est dans tous les cas obligatoire (art. 3b al. 1 OCR). Concernant les enfants de moins de douze ans, il revient au conducteur de s’assurer que l’enfant qui l’accompagne porte un casque. En raison de ce transfert légal de la responsabilité, une éventuelle amende en cas d’absence de casque serait adressée au conducteur.

Le Bureau de prévention des accidents (bpa) considère d’un œil plutôt critique le transport d’enfants sur des motos et recommande, outre le port d’un casque, de doter également l’enfant d’un équipement de protection adapté. En font partie un pantalon et une veste résistant à l’abrasion, des gants, des bottes ainsi qu’un gilet réfléchissant.

Bonne route!

Envoyez simplement vos questions par e-mail à l’adresse autoratgeber@20minuten.ch. Les questions d’actualité les plus intéressantes, ainsi que leurs réponses, seront publiées chaque semaine sous le prénom de l’auteur dans la rubrique Lifestyle de «20 minutes».

L’UPSA est l’association des garagistes suisses. Quelque 4000 entreprises comptant 39’000 collaborateurs au total (dont 9000 jeunes en formation initiale et continue) veillent à ce que nous puissions circuler de manière fiable, sûre et écoefficiente. L’équipe d’experts qui répond à vos questions est composée de: Markus Aegerter (Commerce et Prestations), Olivier Maeder (Formation), Markus Peter (Technique et Environnement) et la juriste de l’UPSA, Olivia Solari (Droit).

Ton opinion

0 commentaires