Actualisé

EtudeLes enfants restent scotchés à leur télé

Malgré la concurrence d'internet, les enfants européens passent encore deux heures par jour devant leur télé, une audience fidèle que les chaînes se disputent âprement, selon une étude.

En France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni, les enfants ont en moyenne regardé la télévision 2 heures et 6 minutes par jour au 1er semestre, soit 9 minutes de moins qu'en 2013 et 3 minutes de moins qu'en 2009, d'après l'étude publiée jeudi par Eurodata TV Worldwide. Des aléas minimes que la météo peut expliquer.

Pour garder le jeune public, les chaînes se mobilisent et le marché se consolide, à coups d'acquisitions ou de nouveaux lancements, comme l'illustre l'arrivée depuis le 17 janvier de Disney Channel sur la TNT gratuite en Allemagne. La chaîne atteint 7,1% de part d'audience auprès des 3-13 ans, derrière la chaîne jeunesse leader Super RTL avec 17,8%.

Les classiques ont le vent en poupe

Les cases jeunesse sur les chaînes généralistes en profitent aussi, comme «Les zouzous» sur France 5, qui augmentent leur audience de 1,8 point et atteignent les 10,5% de part d'audience sur les 4-14 ans. La tendance est la même au Royaume-Uni pour Channel 5, qui vient d'être racheté par Viacom et a vu sa part d'audience augmenter de 2,4 points sur un an.

Signe de l'expansion du secteur, les séries d'animation se multiplient, avec une prédominance, comme chez les aînés, des productions américaines telles que «Uncle Grandpa», un des programmes jeunesse les plus performants depuis son lancement en Espagne.

«Si les nouveaux personnages continuent de séduire les plus petits, les classiques remis au goût du jour ont toujours le vent en poupe», note Eurodata. Exemple: la nouvelle version de la série Calimero, diffusée dans plusieurs pays depuis le début de l'année et plébiscitée sur Rai Yoyo par les enfants italiens âgés de 4 à 7 ans. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!