Histoire suisse: Les «enfants volés» au coeur d'une exposition à Berne
Actualisé

Histoire suisseLes «enfants volés» au coeur d'une exposition à Berne

Le Käfigturm de Berne héberge depuis jeudi «Enfances volées - Verdingkinder reden».

Le but de cette exposition, qui partira en tournée suisse dès l'été, est d'éviter qu'un sinistre épisode de l'histoire nationale ne tombe dans l'oubli.

Au coeur de cette exposition: les enfants qui ont été arrachés à leur foyer entre 1920 et 1960 et placés dans des familles inconnues. Pour couvrir leurs frais d'hébergements, ils se voyaient obligés de travailler. Ces bambins étaient soit orphelins, soit issus de familles pauvres ou monoparentales, a expliqué mercredi Michael Fritsche, du Käfigturm.

Les visiteurs pourront découvrir des extraits de 300 interviews menées en Suisse romande et alémanique entre 2003 et 2007 dans le cadre de projets de recherche. Les personnes interrogées sont d'anciens «enfants volés».

Après son passage à Berne, l'exposition pourra être découverte à Lausanne, Bâle, Baden (AG) et Frauenfeld, puis dans d'autres villes suisses jusqu'en 2014.

Pour plus d'informations (ats)

Ton opinion