Meurtre de Lucie: Les enquêteurs autorisés à exploiter le portable
Actualisé

Meurtre de LucieLes enquêteurs autorisés à exploiter le portable

Un appel donné depuis le portable de Lucie par son meutrier présumé a permis aux enquêteurs de retrouver la trace de la jeune fille.

Cette procédure, qui requiert un feu vert officiel, se base sur l'exploitation des données des opérateurs de téléphonie mobile.

Les opérateurs ont l'obligation de conserver les données sur les connections téléphoniques de leurs clients pendant six mois, a indiqué mardi la porte-parole de Swisscom Myriam Ziesack. Ces indications peuvent notamment être utiles en cas de contestation de la facture.

Un mandat des autorités de poursuite pénale est nécessaire pour pouvoir consulter ces données dans le cadre d'une enquête. Selon la loi sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication, la demande doit être approuvée par une autorité judiciaire, en l'occurence celles du canton d'Argovie.

Numéros composés

Les enquêteurs peuvent ensuite passer au crible les communications du détenteur du téléphone mobile, a expliqué de son côté le porte-parole de l'Office fédéral de la justice Folco Galli. Ces données comprennent les numéros composés par le «natel» en question et la durée des connections.

Dans le cas d'une disparition, l'analyse des communications est ordonnée lorsqu'il existe des indices tangibles d'une mise en danger, des conditions clairement remplies dans l'affaire de Lucie. Cette démarche ne doit pas être confondue avec les écoutes téléphoniques (contenu de la conversation), qui sont régies par d'autres dispositions légales.

Antennes

Un numéro composé n'est pas la seule piste exploitable pour les enquêteurs. Il est aussi possible d'identifier l'antenne de téléphonie mobile qui a servi à la connection, a précisé Mme Ziesack.

Le portable sélectionne en effet le relais le plus proche dans le réseau de l'opérateur. En fonction de la puissance de l'antenne, le portable recherché peut être repéré dans un rayon de 200 mètres environ. Même dans des circonstances moins favorables, la localisation peut se faire à quelques centaines de mètres près.

(ats)

Ton opinion