Ski alpin: Les entraînements auront finalement lieu à Lenzerheide
Actualisé

Ski alpinLes entraînements auront finalement lieu à Lenzerheide

Les mauvaises conditions météo n’ont pas permis le déroulement des séances de ce mardi. Celles-ci ont été décalées à mercredi.

par
Sport-Center/AFP
La piste de Lenzerheide n’a pas pu être préparée suffisamment pour permettre le déroulement des descentes mardi.

La piste de Lenzerheide n’a pas pu être préparée suffisamment pour permettre le déroulement des descentes mardi.

AFP

L’issue d'une saison unique, disputée en intégralité malgré la crise sanitaire, se joue de mercredi à dimanche à Lenzerheide où le suspense pour les gros globes hommes et femmes est total, nappé de l'incertitude liée à une météo capricieuse.

On n’y voit pas clair dans les Grisons. Littéralement, puisque la neige s’abat presque en continu sur une bonne partie des Alpes depuis dimanche, la brume va et vient découvrant un paysage plus blanc que blanc.

Les deux entraînements prévus ce mardi, en prévision des deux descentes (dames et messieurs) des finales de la Coupe du monde, agendées mercredi, à Lenzerheide ont été annulés, comme les deux précédents l’avaient été lundi.

«En raison des chutes de neige, de la météo actuelle avec un vent fort, et du travail en cours sur la piste», l’entraînement est annulé, écrit la FIS.

Cette annonce a fait planer un grand doute sur le déroulement des deux dernières descentes de la Coupe du monde 2020/2021 – un point du règlement interdit de reporter des épreuves d’un jour à l’autre lors des finales.

Un programme chargé

Mais la FIS n’a pas encore annoncé leur annulation. Mieux, les organisateurs ont confirmé que les entraînements auraient lieu ce mercredi matin. À 9h30 pour les hommes (course à 12h15) et à 10h30 pour les dames (course à 13h45). Pour ces dernières, les dossards ont déjà été communiqués: Lara Gut-Behrami serait la troisième à s’élancer, avant Priska Nufer (6e), Corinne Suter (7e), Jasmine Flury (12e) et Jasmina Suter (23e). Sofia Goggia et Petra Vlhova partiraient, elles, en 5e et 10e position.

En revanche, les prévisions restent pessimistes pour mercredi. Si les entraînements ne pouvaient finalement avoir lieu, cela engendrerait l’annulation pure et simple des descentes.

Cela serait une bonne nouvelle pour le descendeur bernois Beat Feuz, actuellement en tête du classement général de la spécialité et qui serait assuré de remporter un quatrième globe en descente, mais c’en serait une très mauvaise pour Marco Odermatt et Lara Gut-Behrami, qui perdraient une belle occasion de reprendre des points à leurs concurrents directs – en l’occurrence Alexis Pinturault et Petra Vlhova – dans leur quête du gros Globe de cristal.

Ton opinion

9 commentaires