Les entrepreneurs menacent de rompre la convention collective

Actualisé

Les entrepreneurs menacent de rompre la convention collective

La Société suisse des entrepreneurs (SSE)accuse le syndicat Unia de miner la confiance entre les deux parties et de mettre en péril la paix du travail.

Au lieu de faire appel aux procédures contractuelles d'arbitrage des différends, Unia préfère utiliser les menaces de mesures de combat, les tentatives d'intimider les directions des entreprises, voire les affirmations mensongères, estime la SSE.

Des méthodes qui mettent en péril les emplois et entravent le potentiel de croissance de l'économie suisse, affirment les entrepreneurs. Ces derniers ont dit perdre, dans ce contexte, tout intérêt pour une convention avec le syndicat, si ce dernier ne «change pas radicalement de comportement».

En guise d'exemple, la SSE a cité le domaine de la sécurité au travail, dans lequel Unia ne collabore par de manière optimale avec les patrons. Le syndicat se «borne à dénigrer les entrepreneurs et à leur reprocher un manque de responsabilité», sans fournir la preuve d'initiatives propres et de mesures concrètes, déplore l'association faîtière. (ats)

Ton opinion