Genève: Les entreprises payeront pour la récolte de leurs déchets
Actualisé

GenèveLes entreprises payeront pour la récolte de leurs déchets

La Ville de Genève serre la vis en matière de gestion des déchets des entreprises.

Dès mai 2010, elles devront passer à la caisse pour leur collecte. L'Etat participe aussi à l'opération avec la campagne de sensibilisation «Pensez-tri, au travail aussi».

Conformément à la loi cantonale et selon le principe du pollueur- payeur, il importe que la récupération des déchets soit à la charge des entreprises et non des collectivités publiques, ont rappelé La Ville et l'Etat de Genève jeudi dans un communiqué commun.

La Ville a toléré cet état de fait jusqu'ici. Le Conseil administratif veut maintenant que les entreprises se mettent en conformité avec la loi, a expliqué à l'ATS Guénolé Marquet, adjoint de direction administratif au service Voirie-Ville.

Dès le 1er mai 2010, entreprises et commerces devront ainsi s'adresser à une entreprise privée de collecte des déchets et payer pour leur élimination. Un contrôle accru sera mis en place. Le non respect de ce règlement pourra entraîner des amendes allant de 100 franc à 60'000 francs.

Prendre le pli

A des fins de transition, la Ville proposera un service de collecte de papier/carton à ses frais jusqu'au 30 avril. Initié en septembre 2008 dans l'hyper-centre, il sera étendu jusqu'au 30 avril aux zones à forte activité commerçante et tertiaire.

La Ville espère que les entreprises s'habitueront à déposer leur papier le mardi soir et qu'elles poursuivront ensuite leur collaboration avec les entreprises privées chargée de cette récolte, a poursuivi M. Marquet. Il n'a pas caché que l'opération implique un gros changement de mentalité.

Accroissement du tri

Afin d'accompagner ces mesures, l'Etat de Genève a développé une campagne de sensibilisation. Dès le 1er novembre, «Pensez-tri, au travail aussi» s'adressera de manière ciblée aux dirigeants de quelque 14'000 entreprises genevoises. Ceux-ci recevront un courrier leur présentant les enjeux, notamment économiques, de cette problématique.

Les employés seront eux interpellés par le biais d'une campagne grand public : affichage dans la rue et les transports publics, spots radio, film diffusé sur Internet. Le site www.ge.ch/pensez-tri apporte enfin de nombreuses informations utiles et conseils.

Cette démarche concertée Ville-Etat s'inscrit dans le cadre du Plan de gestion des déchets 2009-2012 du canton. L'accroissement du tri des déchets des entreprises en est l'une des priorités, avec un objectif de récupération de 77% en 2012, contre 55% actuellement.

(ats)

Ton opinion