Actualisé 04.06.2019 à 11:58

Suisse

Les éoliennes assez éloignées des habitations

Le Conseil national s'est opposé à une motion qui voulait augmenter la distance entre les installations éoliennes et les zones habitées.

Les installations éoliennes industrielles dépassent largement 150 mètres de hauteur de nos jours.

Les installations éoliennes industrielles dépassent largement 150 mètres de hauteur de nos jours.

Keystone

La distance entre les installations éoliennes et les zones habitées ne sera pas augmentée. Le Conseil national a rejeté mardi par 123 voix contre 65 une motion de Thomas de Courten (UDC/BL) demandant qu'elle soit d'au moins dix fois la hauteur des éoliennes, soit 1500 mètres.

Comme il n'existe aucune base légale fixant cette distance, les autorités se fondent sur des recommandations d'organisations spécialisées, qui représentent en même temps les intérêts de la branche, a expliqué Thomas de Courten. Il s'agit d'un conflit d'intérêt important.

Ces recommandations remontent à une époque où les installations éoliennes industrielles ne dépassaient pas 100 mètres de hauteur. Aujourd'hui, elles dépassent largement 150 mètres de hauteur. En Allemagne, plusieurs Land ont déjà adapté les distances, tout comme les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne. Mais dans ces pays, les communes n'ont pas leur mot à dire, a rappelé la ministre de l'énergie Simonetta Sommaruga.

Limites efficaces

En 2012, une enquête scientifique sur le bruit des éoliennes a montré que seule une petite minorité dit être incommodée. Cela peut être interprété comme le signe que les valeurs limites en vigueur sont efficaces et protègent effectivement la grande majorité de la population concernée, a indiqué Mme Sommaruga.

En Suisse, la planification et l'autorisation d'installations éoliennes incombent aux cantons. La Confédération se base quant à elle sur la conception énergie éolienne. Celle-ci stipule que la distance entre les installations éoliennes et les zones à bâtir est de 300 à 500 mètres. La faire passer à 1500 mètres réduirait de deux tiers les zones identifiées. (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!