Actualisé 27.05.2009 à 14:40

Ambiance à Rome le jour J«Les Espagnols visitent et les Anglais boivent des bières»

La finale de la Ligue des champions entre Manchester et Barcelone a lieu ce soir à Rome (20h45). En attendant le coup d'envoi, les fans passent du bon temps dans la capitale italienne. Parmi eux deux Romands, qui témoignent de l'ambiance qui règne actuellement sur place.

de
Catherine Muller

Frédéric et Marc, deux copains de 26 ans domiciliés sur la Riviera vaudoise, font partie des chanceux qui ont pu se procurer un billet pour assister ce soir au choc entre le Barça et ManU, depuis les tribunes du Stadio Olimpico. «C'est grâce à une connaissance, qui travaille pour l'UEFA, que nous avons pu obtenir nos places, explique Marc. C'est la première fois qu'on assistera à une finale de Ligue des champions», se réjouit-il.

Plus d'alcool vendu à partir de 23h

Sur place depuis lundi, les deux copains constatent que, pour l'heure, l'ambiance à Rome est plutôt bon enfant. «On a pas vu de bagarres, ou de provocations. Mais ça risque bien d'arriver ce soir». Pour limiter au mieux les risques, les autorités italiennes ont décidé d'interdire la vente d'alcool dans l'enceinte du stade à partir 20h, ainsi que dès 23h dans tous les bars de la ville. Les forces de l'ordre sont également sur le pied de guerre. Quelque 10 000 policiers, carabiniers, agents municipaux sont mobilisés 24 heures sur 24 depuis mardi.

Dans l'attente du match, les fans de Barcelone et de Manchester ne s'occupent pas vraiment de la même façon. «Un grand nombre d'Espagnols, qui sont calmes, en profitent pour visiter la ville, relate Marc. Par contre, les Anglais passent le plus clair de leur temps sur les terrasses des bistros, à boire des bières et à chanter! Ils sont déjà là depuis 10h du matin».

En tant que Suisses, pour quelle équipe nos deux Vaudois vibreront-ils ce soir? «Sans hésiter, pour Barcelone», nous confie Frédéric. «Moi, je soutiendrais d'abord Massimo Busacca (ndlr: le Tessinois arbitre le match ce soir), avoue Marc. D'ailleurs, petite anecdote, j'ai même voulu me procurer un maillot d'arbitre, dans un magasin de sport. On m'a regardé vraiment bizarrement!»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!