Actualisé 05.02.2019 à 16:26

Epouvante

Les esprits japonais sont les plus lugubres

Le Japon regorge d'histoires de fantômes extraordinaires. Une grande partie de ceux-ci se cacheraient à l'intérieur des habitations.

de
age
1 / 19
Le Japon est le pays des cerisiers en fleurs, du sushi et des dessins animés.

Le Japon est le pays des cerisiers en fleurs, du sushi et des dessins animés.

PxHere
Mais le Japon est aussi réputé pour ses histoires de fantômes, souvent bouleversantes. Alors que certains fantômes comme Sans-Visage (sur la photo) ont été créés pour le cinéma...

Mais le Japon est aussi réputé pour ses histoires de fantômes, souvent bouleversantes. Alors que certains fantômes comme Sans-Visage (sur la photo) ont été créés pour le cinéma...

Pixabay
... il existe toute une série de mythes et de légendes, bien plus anciens. Dans ce diaporama, nous vous présentons quatre fantômes qui habitent les intérieurs et les alentours d'habitations.

... il existe toute une série de mythes et de légendes, bien plus anciens. Dans ce diaporama, nous vous présentons quatre fantômes qui habitent les intérieurs et les alentours d'habitations.

The Metropolitan Museum of Art

Les histoires de fantômes japonaises doivent leur popularité en Europe et aux Etats-Unis au long-métrage «Le Cercle», l'un des nombreux remake américains de films d'horreur japonais, à l'instar de «The Grudge» et «Prémonitions».

Les Japonais et leurs fantômes

Dans la culture japonaise, on croit aux fantômes. Les Japonais pensent que lorsqu'un individu meurt, l'âme du défunt quitte son corps pour rejoindre un autre monde. Contrairement aux croyances chrétiennes, cet ailleurs n'est pas forcément le paradis ou l'enfer, mais un monde commun.

Cependant, selon le shintoïsme, les choses peuvent mal tourner: lors de mort violente, si les rituels funèbres n'ont pas été respectés ou si la personne avait encore quelque chose à accomplir dans notre monde. Dans ces cas, l'âme du défunt demeure sur Terre, dans un premier temps. Et certains hanteraient les endroits les plus improbables (à découvrir dans le diaporama), comme les petits espaces entre les meubles d'une habitation, les WC ou une poupée...

De bons esprits dans la famille, de mauvais esprits dans les histoires

Mais si l'âme arrive à passer dans l'autre monde, elle y est accueillie par des membres de la famille déjà morts. Ensemble, ils sont censés veiller sur les vivants. On dit que les esprits reviendraient dans notre monde une fois par an, au mois d'août. C'est à ce moment-là qu'a lieu l'«O-Bon», une traditionnelle fête religieuse dont l'objectif est de remercier les ancêtres de leurs sacrifices.

Alors que les esprits de la propre famille sont généralement perçus comme bons et bienveillants, ceux des histoires d'épouvante japonaises font, la plupart du temps, preuve de brutalité, sont assoiffés de sang et impitoyables. Dans le diaporama, nous vous présentons quatre histoires d'épouvante parlant de fantômes censés hanter les habitations.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!