Actualisé 06.08.2009 à 11:54

Proche-OrientLes Etats-Unis demandent à Israël un gel des colonies

Les Etats-Unis ont demandé à Israël de s'engager à geler pendant un an toute activité de colonisation en Cisjordanie, a indiqué jeudi le quotidien Haaretz.

Selon ce dernier, les pays arabes attendent un gel des colonies pour améliorer leur relations avec l'Etat hébreu.

Un porte-parole de la présidence du Conseil israélienne a affirmé qu'il n'était «pas au courant des informations» publiées par le quotiden Haaretz et qu'il s'agit de «pures spéculations médiatiques qui font malheureusement surface trop souvent».

Le quotidien israélien rapporte que cette proposition a été formulée par l'émissaire spécial de Barack Obama pour le Proche-Orient, George Michell, lors d'un entretien avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu la semaine dernière à Jérusalem.

Selon le Haaretz, qui cite des «sources haut placées», la demande américaine a été transmise par l'émissaire spécial pour le Proche- Orient lors d'entretiens la semaine dernière à Jérusalem avec M. Netanyahu et son ministre de la Défense Ehud Barak.

M. Mitchell leur a expliqué que les pays arabes ne prendraient aucune mesure de normalisation et n'accepteraient de faire aucune concession vis-à-vis d'Israël sans avoir obtenu au préalable la garantie d'un arrêt de la construction dans les colonies de Cisjordanie.

Nouvelles négociations fin août

Selon le journal, MM. Netanyahu et Barak n'acceptent un gel que de six mois au maximum. Ils veulent aussi achever la construction de 2500 logements durant cette période, que refuse George Michell.

De son côté, le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré qu'il refusait de reprendre des négociations avec Israël, suspendues depuis l'intervention israélienne à Gaza en décembre, tant que la colonisation n'aura pas cessé.

Le Koweït et la Jordanie ont fait savoir la semaine dernière à Washington qu'Israël devait d'abord remplir ses obligations avant d'envisager une reprise des négociations de paix. L'Arabie saoudite a pour sa part accusé l'Etat hébreu de ne pas considérer avec sérieux les discussions de paix avec les Palestiniens.

Les négociations vont se poursuivre dans les prochaines semaines. Une rencontre est prévue entre MM. Netanyahu et Mitchell le 26 août à Londres, selon Haaretz.

Ce dossier a provoqué les plus vives tensions depuis dix ans dans les relations américano-israéliennes. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!