Armée suisse: Les Etats-Unis heureux de nos «tas de ferraille»

Actualisé

Armée suisseLes Etats-Unis heureux de nos «tas de ferraille»

L'armée américaine a racheté 44 de nos anciens Tiger F5, qu'elle utilise pour la formation des pilotes. Très satisfaite de son achat, l'US Navy les fera voler jusqu'en 2025.

par
dmz
Les F5 suisses arborent l'étoile rouge des MIG russes.

Les F5 suisses arborent l'étoile rouge des MIG russes.

La Suisse n'a jamais voulu le confirmer, c'est les Etats-Unis qui l'ont fait. Et pourtant, les milieux spécialisés en ont parlé dès le début. L'armée américaine, plus précisément l'US Navy (marine) a acquis 44 des nos anciens avions de combat Tiger F5 entre 2002 et 2009, au prix d'amis de 500'000 dollars (un peu plus de 450'000 francs) pièce, révèle vendredi le «Tages-Anzeiger». Utilisés comme machines d'entraînement au combat (ils ont été «déguisés» en avions russes), ils sont censés voler jusqu'en 2025 au moins.

Selon le quotidien zurichois, la Confédération prévoyait de vendre les 54 Tiger restants aux forces aériennes américaines, une fois l'achat des Gripen avalisé. Mais le résultat de la votation repousse l'échéance. En effet, Ueli Maurer a d'ores et déjà annoncé que la mise au placard prévue des «tas de ferraille», comme les a surnommé le Département fédéral de la défense, ne serait pas pour tout de suite.

Et même Ruag se dit intéressé à une remise à niveau de la flotte actuelle. Son porte-parole a confirmé que, depuis 2010, un accord de coopération avec Northrop Grumann, conglomérat américain fabricant du Tiger, a été signé. Avec comme but de redonner un coup de jeune à nos poussifs jets. Ne manque plus que le feu vert du Conseil fédéral pour commencer les travaux.

Ton opinion