Actualisé 19.01.2010 à 05:58

Séisme en Haïti

Les Etats-Unis n'envisagent pas de tenir le rôle de police

Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a déclaré lundi que les Etats-Unis restaient préoccupés par la possibilité d'une hausse des violences en Haïti, mais n'envisageaient pas d'assurer un maintien de l'ordre élargi.

Il a souligné que les forces américaines présentes en Haïti pour les efforts de secours en faveur des rescapés du séisme de mardi opéraient en vertu de règles d'engagement qui les autoriseraient à se défendre ou à défendre, si besoin, des étrangers ou des Haïtiens innocents.

Bien qu'un accord avec le gouvernement haïtien demande aux Etats-Unis de contribuer à hauteur besoins au renforcement de la sécurité, M. Gates a précisé qu'il n'avait pas entendu parler d'un engagement des Américains pour assurer une fonction de police.

Le secrétaire à la Défense a cependant observé que la sécurité représentait la clef de la mission américaine de distribution d'eau et de nourriture. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!