Etats-Unis: Les Etats-Unis renoncent à parler de "guerre contre le terrorisme"

Actualisé

Etats-UnisLes Etats-Unis renoncent à parler de "guerre contre le terrorisme"

Le gouvernement Obama ne parle plus de «guerre contre le terrorisme» militaires, a annoncé lundi la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

Cette expression était utilisée par l'ancien président George W. Bush pour justifier nombre de ses initiatives.

«Le gouvernement a cessé d'utiliser l'expression et je pense que cela est parlant», a déclaré Hillary Clinton aux journalistes qui l'accompagnaient pour la conférence sur l'Afghanistan qui se tient à La Haye.

«Je ne l'ai pas entendue utiliser. Je n'ai pas eu de directive concernant son usage ou son non usage. Simplement, elle n'est pas utilisée», a déclaré Hillary Clinton à qui il était demandé si le terme avait été officiellement rayé du vocabulaire de l'administration Obama.

L'expression «guerre contre le terrorisme»/«guerre contre la terreur» a été fabriquée après les attentats du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis. Elle a permis de justifier les interventions en Afghanistan en 2001 et en Irak en 2003.

Critique par les ONG

Elle avait été très critiquée par les groupes de défense des droits de l'Homme pour son utilisation en justification de l'ouverture de la prison de Guantanomo à Cuba.

Depuis sa prise de fonction le 20 janvier, Barack Obama a entrepris de supprimer un certain nombre de pratiques de son prédécesseur. Il a ordonné la fermeture de Guantanamo d'ici un an et la fin des interrogatoires musclés de personnes soupçonnées d'actes de terrorisme.

Hillary Clinton a indiqué qu'une de ses principales fonctions était d'améliorer l'image des Etats-Unis à l'étranger qui s'est fortement détériorée après l'entrée en guerre contre l'Irak en 2003.

(ats)

Ton opinion