Darfour: Les Etats-unis s'engagent à aider l'unification des rebelles
Actualisé

DarfourLes Etats-unis s'engagent à aider l'unification des rebelles

Les Etats-Unis se sont engagés samedi à aider les nombreux mouvements rebelles de la region soudanaise du Darfour à se regrouper.

Ils ont annoncé cette décision après que quatre d'entre eux aient signé un accord samedi à Addis Abeba.

»Je peux vous dire que nous sommes derrière cet effort de reunification, nous allons faire ce qu'il faut pour son succès» a affirmé M. Scott Gration l'émissaire américain pour le Soudan.

Les trois factions dissidentes de l'armée de libération du Soudan conduites par M. Abdelhawid Mohamed Nur, basé à Paris, ainsi qu'un quatrième, le Front uni de la résistance, ont annoncé cet accord après la médiation engagée par M. Gration.

Le responsable américain s'était joint vendredi aux discussions aprés avoir fait valoir qu'une plateforme commune aux deux douzaines de groupes rebelles était nécessaire engager des discussions de paix. «Après cette réunification ils pourront engager des discussions avec le gouvernement» a-t-il ajouté.

Le conflit au Darfour, dans l'ouest du Soudan, a fait 300.000 morts depuis 2003 selon les estimations de l'ONU - 10.000 selon Khartoum - et 2,7 millions de déplacés.

La rébellion au Darfour était menée au début par l'Armée de libération du Soudan (SLA), une organisation laïque dirigée Abdelwahid Mohammed Nour, un leader de la tribu Four, la plus importante du Darfour, et le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) de Khalil Ibrahim, un islamiste de la tribu Zaghawa, le plus actif militairement.

Mais elle s'est fragmentée en 2006 après qu'une branche du SLA eut signé un accord de paix avec Khartoum. Elle est aujourd'hui morcelée en une vingtaine de groupes, ce qui complique les négociations visant à mettre fin au conflit.

(ats)

Ton opinion