Actualisé 28.01.2009 à 10:53

Proche-Orient

Les Etats-Unis s'engagent pour la paix au Proche-Orient

Le nouvel émissaire américain George Mitchell a déclaré mercredi que sa première visite au Proche-Orient envoie un signal clair que les Etats-Unis s'engagent à obtenir la paix et la stabilité dans cette région.

Moins d'une semaine après sa nomination par Barack Obama, George Mitchell est arrivé mardi en Egypte, étape inaugurale d'une tournée d'au moins huit jours destinée à consolider le fragile cessez-le-feu dans la Bande de Gaza et relancer les pourparlers de paix israélo-palestiniens.

Mercredi, l'ancien sénateur américain s'est entretenu avec le président égyptien Hosni Moubarak avant de se rendre en Israël dans la journée.

Devant les journalistes, Mitchell a qualifié de «crucial» que le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza soit prolongé et que les Etats-Unis continuent à soutenir la médiation de l'Egypte dans les négociations.

Après l'Egypte, l'ancien sénateur âgé de 75 ans doit se rendre en Israël, en Cisjordanie, en Jordanie, en Turquie et en Arabie saoudite. Son programme comprend également des visites à Paris et Londres en début de semaine prochaine. Aucune rencontre avec le Mouvement de la Résistance islamique n'est au programme.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!