Interview: Les Etats-Unis sont dans une impasse

Actualisé

InterviewLes Etats-Unis sont dans une impasse

L'échec du plan américain serait un «11 septembre économique», selon l'expert bancaire suisse Hans-Geiger.

– Si le Congrès américain accepte le plan de sauvetage à 700 milliards de dollars, serait-ce une bonne chose?

– Sûrement pas. L'Etat pourra alors racheter les crédits pourris à bon marché et les banques conserveront, elles, les pertes. Il faut d'abord un nouveau marché pour ces titres. Actuellement on ignore tout de leur valeur réelle.

– Et en cas de nouveau refus du Congrès?

– Les Etats-Unis seraient de nouveau dans la situation d'il y a une semaine. La Fed et le Département du Trésor devraient résoudre la crise au cas par cas. Comme pour la banque Lehman Brothers, qu'on a laissé sombrer, et pour l'assureur AIG, qu'on a décidé de sauver.

– L'annonce de ce plan a-t-elle été un erreur?

– Non, un paquet de mesures d'un tel montant doit être soumis au Congrès. Mais ce n'est pas au contribuable de payer pour les actionnaires des banques.

– Les instituts financiers suisses sont-ils menacés?

– Pas plus qu'avant. En ce moment la place financière suisse va bien. Mais elle reste vulnérable à l'international en raison de la taille de ses banques.

– La Confédération interviendra-t-elle en cas de problèmes?

– Oui, la Banque nationale va injecter de l'argent en cas de besoin. Je suis certain que les plans sont prêts.

Propos recueillis par D. Balmer

Ton opinion