Actualisé 27.07.2011 à 07:56

GE - Tarif piscineLes étudiants de plus de 25 ans trinquent

Le bassin du Lignon, à Vernier (GE), fait payer plein pot les apprentis de plus de 25 ans. Certains boudent les lieux.

von
tpi
Il ne fait pas beau avoir plus de 25 ans...

Il ne fait pas beau avoir plus de 25 ans...

Il ne fait pas bon prolonger ses études quand on aime se prélasser à la piscine du Lignon. Les apprentis ou universitaires voient ainsi leur rabais sauter une fois la barre des 25 ans passée. Le tarif d'entrée grimpe alors de 3 à 5 fr. «C'est pas une immense différence, mais être étudiant signifie que l'on a de petits moyens. D'autant que le bassin se trouve au cœur d'une cité populaire», peste Laurence. Cette future assistante socio-éducative de 27 ans s'est cassé les dents sur le règlement municipal de Vernier et a décidé de bouder le Lignon pour ses prochaines sorties piscine.

La deuxième commune du canton est d'ailleurs l'une des rares à pratiquer cette politique tarifaire. En vigueur depuis plusieurs années, ce prix peine même à être expliqué par les autorités. «Je pense qu'il a été fixé parce que la plupart des étudiants sont censés avoir fini leur cursus à 25 ans», avance-t-on au guichet de la piscine. Une thèse appuyée par le conseiller administratif Yvan Rochat: «Peut-être qu'à l'époque, les études duraient moins longtemps.»

De toute façon, chaque commune est libre de fixer le tarif d'entrée à ses installations, rappelle Bernard Bally, secrétaire de l'Association faîtière des piscines romandes. Il note en outre que «tous les bassins qui pratiquent des tarifs sociaux sont déficitaires». Un état de fait qui ne fait pas peur à Yvan Rochat. Il annonce que l'an prochain, les tarifs de la piscine seront divisés par deux pour les résidents de Vernier.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!