16.01.2015 à 09:08

Suisse

Les étudiants dénoncent des examens trop difficiles

Les unis suisses peinent à accueillir le nombre grandissant d'étudiants. Certains d'entre eux soupçonnent que les épreuves sont devenues plus difficiles afin de faire une sélection.

de
Cédric Knapp/ofu

Une grande majorité des universitaires en Suisse se trouvent actuellement en pleine période des examens. Un petit coup d'oeil sur les différents forums et chats d'étudiants montrent que les plaintes concernant la difficulté des épreuves sont particulièrement nombreuses ce semestre.

«J'ai bien compris la matière, mais apparemment ça ne suffit plus pour passer les examens», écrit ainsi Gina O., étudiante en psychologie à l'Uni de Zurich. Elle soupçonne que les épreuves ont été rendues plus difficiles pour faire virer un maximum de personnes. Dominik M. est du même avis. «Ça n'a plus rien à avoir avec de la connaissance. Mon examen avait un seul but: virer, virer, virer!»

L'Université et l'école polytechnique de Zurich nient avoir introduit des quotas d'inscription. Elles précisent cependant que les examens ont bien une fonction de sélection, mais que ce critère ne dépend en aucun cas de quotas. Les Université de Berne et de Saint-Gall confirment le manque grandissant de places. Ils soulignent néanmoins qu'elles prévoient d'agrandir les structures pour faire face à ce problème. Bruno Moretti, vice-directeur de l'enseignement à l'Uni de Berne, ajoute: «Nos examens servent à tester la qualité de nos étudiants et non à respecter des quotas.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!