Actualisé 14.12.2009 à 22:24

LausanneLes étudiants font les frais du succès de leur party

La soirée de clôture de l'Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) a été victime de son succès. Des élèves ont payé leur ticket à prix d'or.

de
cga

«C'est scandaleux! Offrir des tickets pour les externes, c'est très bien, mais ils sont entrés aux dépens d'élèves de l'EHL.» Cet étudiant est un des nombreux déçus à être restés sur le carreau samedi soir pour la fête de clôture de son école. A l'instar des tickets du Paléo, les préventes sont parties comme des petits pains. A tel point que samedi, sur le portail intranet de l'école, les annonces pour racheter ou vendre des entrées ont explosé. Certains billets se sont monnayés jusqu'à 600 fr.! Comme pour le concert d'une rock star, les élèves étaient prêts à tout pour arracher le précieux sésame.

«Mais on ne peut pas parler de couac, le succès était au rendez-vous puisque tous les billets ont été vendus», se défend Cédric Focking Schneider, porte-parole de l'EHL. «C'est comme une finale de Coupe du monde, il ne peut pas y avoir de places pour tout le monde.» Leila Schwab, membre du comité d'organisation de la soirée, reconnaît avoir été surprise par la ­vitesse de l'écoulement des billets. «Nous étions désolés pour les étudiants qui s'y sont pris trop tard, mais très heureux d'avoir tout vendu», commente-­­t-elle.

La communication sur l'événement est remise en cause par les étudiants lésés. Selon eux, les années précédentes, des e-mails collectifs annonçaient le nombre de places restantes... «Nous avons annoncé l'ouverture de la vente, mais les billets sont partis si vite que nous n'avons pas pu faire plus», admet Leila.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!