Publié

«League of Legends»Les Européens de G2 ont arraché un titre historique

Perkz, Caps et leurs coéquipiers se sont imposés avec classe lors du tournoi MSI, au nez et à la barbe des favoris asiatiques.

par
mey
Perkz (à g.) et Caps, également désigné MVP du tournoi, ont remporté leur premier trophée mondial. RIOT

Perkz (à g.) et Caps, également désigné MVP du tournoi, ont remporté leur premier trophée mondial. RIOT

C'est la première fois de l'histoire que deux équipes occidentales s'affrontent en finale d'un tournoi majeur de «League of Legends» («LoL»). Mais le choc entre les Européens de G2 et les Nord-Américains de Team Liquid (TL) a très nettement tourné à l'avantage des premiers, qui ont remporté (3-0) le MSI, dimanche. Une première pour une équipe occidentale.

Les cinq joueurs de G2 ont évolué à un niveau stratosphérique. Jankos et Mickyx ont été impériaux dans les phases d'initiation alors que Wunder, Perkz et Caps ont été impressionnants de maîtrise et d'efficacité tout le long de cette finale à sens unique.

Pourtant, personne n'aurait parié sur cette affiche après la phase de groupe, où G2 a terminé à la troisième place, juste devant TL.

Les Européens ont ainsi hérité des redoutables Coréens de SKT (2es) de la star Faker en demi-finale, alors que TL a eu le redoutable honneur de défier les grandissimes favoris d'Invictus Gaming (IG, 1ers). Les Chinois, qui ont dominé la première partie du MSI, sont les champions du monde en titre. Mais les deux équipes occidentales ont su déjouer les pronostics. Les G2 ont dû batailler pour s'imposer 3-2 dans un duel longtemps indécis, samedi, tandis que TL a créé la surprise en l'emportant sur un net 3-1, vendredi.

Alors que l'Asie a longtemps dominé de la tête et des épaules la planète «LoL», l'écart entre les principales régions s'est fortement resserré. De très bon augure en vue du championnat du monde (Worlds) qui se déroulera cet automne en Europe.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!