Actualisé 13.03.2013 à 10:02

FranceLes Eurostar et les Thalys circulent à nouveau

La SNCF a annoncé mercredi matin la reprise de la circulation sur la ligne à grande vitesse Nord Europe.

Depuis 7h00, les TGV, puis les Eurostar et Thalys ont recommencé à rouler après une journée de blocage imputable aux chutes de neige.

Sur les autres parties du réseau, «Paris est à nouveau relié aux principales capitales régionales notamment Amiens, Rouen et Caen» et en Ile-de-France, a ajouté la Société nationale. Le plan de transport est «conforme aux prévisions (2 trains sur 3 en moyenne)», a ajouté la SNCF.

Dans la nuit, la «SNCF a accueilli plus de 1000 clients dans les chambres d'hôtel à proximité des gares et dans les rames couchettes mises à disposition», selon le communiqué.

«Depuis 24h, 10'000 agents travaillent au déneigement des voies et au rétablissement du trafic (agents de l'infrastructure, contrôleurs, conducteurs, agents en gare)», relève la société.

Transilien, qui gère le réseau utilisé chaque jour par des centaines de milliers de pendulaires en région parisien, connaît encore des perturbations.

Verglas

Au lendemain de chutes de neige exceptionnelles, c'est le verglas qui paralysait mercredi matin le nord et l'ouest de la France. La glace a provoqué la pagaille sur les routes, en particulier sur la RN 13 dans la Manche et sur l'A1 dans la Somme, où plusieurs centaines d'automobilistes étaient encore bloqués.

Après avoir levé la vigilance orange mercredi à 06h00 dans 21 départements, Météo France a replacé peu avant 08h00 la Normandie, l'Ile-de-France, la Picardie, le Nord/Pas-de-Calais et le département de l'Eure-et-Loir en vigilance orange à la neige et au verglas.

Le verglas, qui devrait persister jusqu'à jeudi en fin de matinée selon Météo France, rendait la circulation très difficile sur les routes d'un tiers nord de l'Hexagone.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a désigné deux «points noirs» sur les routes: la RN 13 dans la Manche était fermée dans les deux sens entre Caen et Cherbourg, où 700 véhicules étaient toujours bloqués. Et la situation est «particulièrement difficile» sur l'autoroute A1 dans la Somme.

Usine PSA paralysée

Le Centre régional d'informations et de coordination routière (CRICR) comptabilisait au lever du jour environ 170 kilomètres de bouchons cumulés sur les autoroutes du Nord/Pas-de-Calais et de la Picardie, en raison de congères et de poids lourds en stationnement sur les voies.

Selon le CRICR nord, tous les axes menant à Paris sont concernés, notamment l'A1, l'A2 et l'A26. En Ile-de-France, le verglas recouvrait mercredi matin de nombreuses chaussées, y compris dans le centre de Paris, forçant la RATP à laisser au dépôt la quasi-totalité de ses bus.

La neige paralysait aussi les lignes de production de PSA Peugeot-Citroën de Sochaux, dans le Doubs, qui ne pouvait produire aucun véhicule mercredi matin. (afp)

Paris-Charles-de-Gaulle toujours paralysé

Selon un lecteur, bloqué dans la capitale française, la neige continue de perturber le trafic aérien. Il semblerait que peu d'informations parviennent quant à l'évolution de la situation de la part d'Air France. Selon lui, des centaines de personnes sont bloquées. (Photo lecteur-reporter)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!