Actualisé

Commerce extérieurLes exportations de la Suisse ont stagné en août

Les livraisons à l'étranger ont augmenté le mois dernier de seulement 0,5% en rythme annuel à 14,9 milliards de francs. Les importations ont, elles, progressé de 4,7% à 13,5 milliards.

Après correction des effets calendaires, les importations présentent même une croissance de 10%, a indiqué jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué. Le mois sous revue comptait un jour ouvrable de moins qu'en 2013.

La balance commerciale boucle avec un excédent de 1,4 milliard de francs, soit un recul de quelque 500 millions par rapport à l'année précédente. Corrigées du jour ouvrable en moins, les exportations affichent cependant une progression de 5,5%.

Après correction, six branches sur dix ont enregistré une croissance en août. Les ventes de la bijouterie et joaillerie ont bondi de 78,2%. L'industrie des textiles, habillement et chaussures s'est accrue de 6,7%, contre 2,3% pour l'industrie des denrées alimentaires, boissons et tabacs et 1,8% pour la chimie-pharmacie, première branche exportatrice.

Horlogerie stable

Dans le détail, le secteur des médicaments ainsi que celui des matières premières et de base chimiques ont crû de plus d'un cinquième. A contrario, les principes actifs et les produits immunologiques ont accusé un recul.

L'horlogerie a stagné (-0,2%). Les livraisons de la métallurgie ont reflué de 0,6%. Les instruments de précision ont fléchi de 5%, l'industrie des matières plastiques de 7,2% et celles des machines et de l'électronique de 7,5%. Le secteur du papier et des arts graphiques a subi la plus forte contraction (-13,6%).

Le tableau est contrasté selon les régions. L'Europe a perdu du terrain (-2,6%). Les envois vers l'Allemagne, premier partenaire économique, ont chuté de 10,2% et de 13,8% en direction de l'Italie. A l'inverse, ils ont bondi de 21,4% vers la France grâce à la bijouterie.

Les exportations vers l'Irlande ont pour leur part quadruplé, portées par l'industrie pharmaceutique. Hors zone euro, le Royaume-Uni présente une croissance de 16,1%.

Chine et Etats-Unis dynamiques

Le chiffre d'affaires avec l'Amérique du Nord s'est étoffé de 12,7% grâce aux Etats-Unis. Le continent asiatique a enregistré une hausse de 2,8%. Les envois vers l'Arabie saoudite ont quasiment doublé et ceux en direction de la Chine ont progressé d'un cinquième. A contrario, Singapour, les Emirats arabes unis et Hong Kong ont cédé du terrain.

La croissance des importations en août est à mettre principalement sur le compte des médicaments. Les achats de biens de consommation ont progressé d'un dixième grâce à l'envol d'un quart des importations de médicaments.

Les entrées de matières premières et demi-produits ont augmenté de 3,1%, celles de biens d'équipement de 0,5%. Les produits énergétiques ont subi un repli de 7,8%. A l'exception de l'Océanie, les importations en provenance de tous les continents ont connu une évolution favorable. La croissance de 4,7% de l'Europe repose principalement sur l'Irlande.

Sur la période janvier-août, les exportations helvétiques affichent une croissance de 2,7% à 136,9 milliards de francs. Les importations présentent une hausse plus modérée, de 0,8% à 117,8 milliards. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!