Actualisé 26.08.2009 à 21:42

Vol Air France 447

Les familles des disparus veulent une enquête brésilienne

Les proches des victimes brésiliennes du vol Air France AF447, disparu le 1er juin entre Rio et Paris avec 228 personnes à bord, ont demandé l'ouverture d'une enquête au Brésil, en parallèle à celle menée en France, a annoncé mercredi leur association.

Le but est de «définir des responsabilités pénales» car il y a des «indices laissant à penser qu'il y eu plusieurs défaillances dans les dispositifs de contrôle» de l'avion, qui ont été «ignorées par Air France», précise dans un communiqué l'association.

«L'enquête a été confiée au BEA (bureau enquête accidents) qui est un organe français et personne n'y contribue ici», au Brésil, a déploré le directeur de l'association, Nelson Faria Marinho, interrogé par l'agence officielle brésilienne.

«Nous demandons aux autorités brésiliennes d'accompagner cette enquête et d'ouvrir une procédure criminelle, car un crime a été commis», a-t-il ajouté.

L'Airbus A330 d'Air France s'est abîmé dans l'océan Atlantique dans la nuit du 31 mai au 1er juin avec 216 passagers et 12 membres d'équipage. Il y avait notamment 58 Brésiliens et 72 Français à bord.

En 26 jours de recherches, les équipes de secours ont repêché 56 corps à environ 1450km au large de Recife (nord-est du Brésil).

Les boîtes noires de l'appareil n'ont en revanche toujours pas été retrouvées.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!