Genève: Les familles et les couples mariés payeront moins d'impôts
Actualisé

GenèveLes familles et les couples mariés payeront moins d'impôts

En 2010, les impôts des famille de la classe moyenne et des couples mariés vont diminuer à Genève grâce à une réforme fiscale votée en septembre dernier.

Les riches contribuables devront attendre 2011 pour bénéficier du bouclier fiscal également adopté dans ce paquet.

Les familles pourront déduire 9000 francs par enfant à charge plus 4000 francs pour frais de garde effectifs par enfant jusqu'à 12 ans. Dès 2011, la déduction par enfant passera à 10'000 francs. Les contribuables à faible revenu bénéficieront aussi d'un nouveau barème dont la progressivité a été revue à la baisse.

Les contribuable mariés auront droit au même traitement que les concubins non mariés. Jusqu'à présent, la forte progressivité du barème pénalisait les couples mariés dont les deux conjoints travaillaient. L'introduction du «splitting intégral», qui consiste à diviser le revenu imposable du couple par deux, doit mettre fin à cette injustice.

Ces mesures se traduiront en 2010 par une baisse des recettes pour l'Etat de 321 millions de francs et de 107 millions pour les communes. La réserve conjoncturelle devrait permettre d'absorber le choc.

Dès 2011, la réforme fiscale favorisera aussi les plus riches en instaurant un bouclier fiscal, une mesure destinée à préserver l'attractivité fiscale du canton qui connaît actuellement le taux d'imposition sur la fortune le plus élevé de Suisse, selon le Conseil d'Etat. Les impôts cantonaux et communaux sur la fortune et le revenu seront donc plafonnés à 60% du revenu net imposable.

(ats)

Ton opinion