Canton de Fribourg: Les familles fribourgeoises ne verront pas un centime
Actualisé

Canton de FribourgLes familles fribourgeoises ne verront pas un centime

Le Conseil d'Etat ne souhaite pas rendre aux contribuables une partie des 50 millions de francs perçus sur les bénéfices de la BNS.

par
xfz
Georges Godel est le président du Gouvernement fribourgeois, ainsi que le directeur des finances.

Georges Godel est le président du Gouvernement fribourgeois, ainsi que le directeur des finances.

Keystone

En 2017, la Banque nationale suisse a réalisé d'importants bénéfices (54 milliards de francs). Dès lors, selon le système de répartition en vigueur, le Canton de Fribourg touchera près de 50 millions en 2019.

Au vu de cette manne extraordinaire, une dizaine de députés se sont fendus d'un mandat demandant qu'une ristourne soit accordée aux contribuables fribourgeois, à raison de 80 francs par personne. Ainsi, un ménage de deux adultes et deux enfants verrait sa contribution cantonale 2019 réduite de 320 francs.

A Fribourg, c'est moitié-moitié

Ces 80 francs multipliés par 312500 (c'est le nombre de Fribourgeois disposant d'un permis d'établissement, exception faite des 20000 contribuables imposés à la source) totalisent un montant de 25 millions de francs, soit la moitié du pactole. L'autre moitié serait, comme d'habitude, versée sur le fonds de réserve créé à cet effet.

Le Conseil d'Etat demande néanmoins au Grand Conseil de ne pas entrer en matière. L'exécutif cantonal estime que ce cadeau aux contribuables implique «des difficultés techniques et des coûts de développements informatiques non négligeables.» Aucun chiffre n'est toutefois articulé. Dans sa réponse, il explique également que cela représenterait «des opérations manuelles fastidieuses sur près de 190'000 décomptes».

Ton opinion