Actualisé

Mondial 2010Les fans brésiliens tenus à l'écart

Les joueurs de l'équipe du Brésil, éliminés du Mondial en quart de finale par les Pays-Bas (2-1), sont arrivés dans la nuit de samedi à dimanche dans leur pays, où ils étaient attendus par des supporters mécontents mais tenus à l'écart par les forces de l'ordre.

Après 10 heures de vol, l'avion de la Seleçao s'est posé à Rio à 2h00 locales (6h00 suisses). Plusieurs joueurs en sont descendus, parmi lesquels Felipe Melo, exclu contre les Pays-Bas, et considéré par certains supporters et observateurs comme l'un des responsables de l'élimination.

Escorté par un agent de sécurité, le milieu de terrain de la Juventus Turin a tenté d'éviter les supporters furieux qui attendaient les joueurs à l'aéroport et s'est engouffré dans un van conduit par son père.

Le gardien Julio Cesar s'est de son côté exprimé quelques instants face à la presse, visiblement ému. «Je remercie les supporters brésiliens. Nous avons travaillé pendant trois ans et demi», a-t-il dit avant de commencer à pleurer, consolé par sa mère.

D'autres joueurs comme Kleberson, Gilberto Melo ou Juan se sont également arrêtés pour parler à la presse. D'autres sont passés sans répondre aux questions.

L'avion est ensuite reparti pour Sao Paulo, où d'autres joueurs se rendaient, et où il a atterri à 5h30 locales. Quelque 200 supporteurs attendaient les joueurs, en vain, puisque les services de l'aéroport les ont fait sortir par une porte discrète. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!