Angleterre: Les fans de United jugent Alex Ferguson coupable
Actualisé

AngleterreLes fans de United jugent Alex Ferguson coupable

Sondés par le magazine des supporters de Manchester, les inconditionnels des Red Devils blament le manager écossais pour la saison médiocre du club, plutôt que David Moyes.

par
duf
Sir Alex Ferguson n'a pas laissé une situation des plus saines à son successeur, selon les supporters.

Sir Alex Ferguson n'a pas laissé une situation des plus saines à son successeur, selon les supporters.

Près de la moitié des fans de ManU juge que Sir Alex, l'homme qui avait conduit l'équipe avec grand succès depuis 1986 jusqu'à l'annonce de sa retraite l'an dernier, serait responsable de ses actuel déboires.

Interrogés par Red Issue, 40,57% des sondés en veulent au charismatique et autoritaire dirigeant écossais, aujourd'hui âgé de 72 ans, pour la saison décevante de MU. L'équipe, qui joue mercredi soir sa survie en Champions League, après avoir été battue 2-0 à l'aller par l'Olympiacos en huitièmes de finale de la compétition, végète au 7e rang de la Premier League, à 18 points du leader Chelsea.

Les fans questionnés ne sont en revanche que 17,45% à jeter la pierre à David Moyes, l'actuel entraîneur des Red Devils, qui avait été choisi par son illustre compatriote pour lui succéder. De nombreux fans estiment que «SAF» n'a pas laissé une situation des plus saines à son successeur. Moyes a ainsi vécu un baptême du feu difficile avec sa nouvelle formation, après avoir pourtant obtenu de bons résultats avec Everton les saisons précédentes.

Plusieurs observateurs mettent «The Chosen One» (ndlr: l'Elu) sur la sellette. Une sortie prématurée, mercredi, de la Champions League, seul trophée encore imaginable pour United cette saison, pourrait signifier la fin de son court règne. Moyes vient toutefois de rappeler qu'il bénéficie de l'appui de son mentor et prédécesseur. «Je parle avec lui régulièrement, quand il assiste aux matches, a-t-il dit de Ferguson. Il m'avait dit que le job serait très difficile. Lui et le vice-président Woodward sont d'un grand soutien ».

Autres boucs émissaires pointés du doigt à cause de la débâcle de Manchester cette saison: la famille américaine Glazer, propriétaire du club. Bizarrement, seuls 4,25% des sondés estiment en revanche que la faute incombe aux joueurs de l'équipe eux-mêmes. Alors qu'un maigre 3,77% accuse Ed Woodward, actuel vice-président et chef des opérations du club mancunien.

Ton opinion