Actualisé 26.06.2020 à 06:32

Football

Célébrations du titre à Liverpool: la police s’inquiète

Des centaines de supporters ont bravé les recommandations des autorités pour aller fêter le premier titre du LFC depuis trente ans, le 19e en tout.

1 / 15
C'est par centaines que les fans du LFC se sont massés dans les rues de Liverpool et devant le stade d'Anfield Road pour célébrer le 19e titre de l'histoire du club.

C'est par centaines que les fans du LFC se sont massés dans les rues de Liverpool et devant le stade d'Anfield Road pour célébrer le 19e titre de l'histoire du club.

AFP
C'est par centaines que les fans du LFC se sont massés dans les rues de Liverpool et devant le stade d'Anfield Road pour célébrer le 19e titre de l'histoire du club.

C'est par centaines que les fans du LFC se sont massés dans les rues de Liverpool et devant le stade d'Anfield Road pour célébrer le 19e titre de l'histoire du club.

keystone-sda.ch
C'est par centaines que les fans du LFC se sont massés dans les rues de Liverpool et devant le stade d'Anfield Road pour célébrer le 19e titre de l'histoire du club.

C'est par centaines que les fans du LFC se sont massés dans les rues de Liverpool et devant le stade d'Anfield Road pour célébrer le 19e titre de l'histoire du club.

keystone-sda.ch

Des centaines de supporters de Liverpool ont bravé les recommandations des autorités et de l'entraîneur du club Jürgen Klopp, jeudi, pour aller fêter le premier titre de champion d'Angleterre du club depuis 30 ans devant le stade d'Anfield Road.

Le titre s'est décidé à Londres, avec la victoire de Chelsea (2-1) sur Manchester City, qui a placé les Reds hors de portée de ces derniers, doubles champions en titre.

Dès le coup de sifflet final, des centaines de supporters rouges ont oublié toute prudence, malgré l'appel de l'entraîneur Jürgen Klopp qui leur avait enjoint de se montrer prudents. «J'espère que vous resterez chez vous, ou sortirez devant votre maison si vous voulez, mais pas plus», avait-il recommandé au micro de la chaîne de télévision Sky Sports, après avoir dédié le titre aux fans. Il avait ajouté: «Vous avez les droit de boire des bières pour fêter ce titre, mais faite-le chez vous!»

Fumigènes, feux d'artifices, drapeaux, écharpes, toute la panoplie rouge écarlate du supporter du LFC était là, alors que les gens s'étreignaient et s'embrassaient avec allégresse dans la rue.

De nombreux toasts étaient portés aux 30 années de malheur, constellées de désillusions, depuis 1990 et la dernière fois où Liverpool a régné sur le football anglais. Les voitures défilaient aussi sur les rues autour du stade, klaxons enfoncés.

Cette situation n'est pas sans inquiéter les autorités de Liverpool. «La région de la Mersey a été très lourdement frappée par l'épidémie», a expliqué un responsable de la police locale, demandant aux Liverpuldiens de faire preuve de responsabilité pour éviter de nouveaux cas. «La grande majorité des fans ont reconnu que ce n'était pas le moment de se rassembler pour faire la fête. Malheureusement, comme pendant le confinement, tout le monde ne suit pas les règles en place. Même si la plupart des célébrations respectaient les règles, de nombreux fans ont choisi de se retrouver devant le stade.»

Les joueurs étaient réunis

Sur les réseaux sociaux, des vidéos avaient montré les joueurs rassemblés pour regarder ensemble le match dans un lieu tenu secret.

Les joueurs ont même interrompu le défenseur Virgil van Dijk alors qu'il répondait en direct aux questions de la chaîne BT Sports, se massant autour de lui pour chanter «Champions! Champions!» et danser, avec des maillots floqués 19/20, comme la saison du titre.

Dans le centre de Liverpool, la mairie et le célèbre Saint-George's Hall, bâtiment administratif à l'architecture de temple antique, étaient éclairées aux couleurs du club.

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
24 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

RepublikaSrpska

27.06.2020 à 08:36

Quand il faut critiquer l’ex-Yougoslavie pour le non respect des distances, des mesures etc... tout le monde s’acharne contre eux mais quand c’est l’Angleterre, la France etc... là personne dit rien C’est vraiment honteux car on met toujours la faute sur les pays de l’Est surtout la Serbie

Amédée Prougnard

26.06.2020 à 10:33

Après You’ll never walk alone, voici You’ll never cough alone.

Game over

26.06.2020 à 09:25

Il est fort probable que c’était un des derniers match de foot en Angleterre cette saison.La saison 2020/21 donc la prochaine devrait être annulée.Plus de foot, c’est magique.D‘ailleurs ils gagnent beaucoup trop d’argent face à la misère qui va s’accentuer.